La Salafiya, sa réalité et ses caractéristiques السلفية حقيقتها وسماتها

Quant à celui qui se prétend être sur la Salafiya alors qu’il ne connait rien de la voie des Salafs (prédécesseurs) ou qu’il en a connaissance et ne la suit pas mais suit ce sur quoi sont les gens ou ce qui est en accord avec ses passions, celui-là n’est pas un Salafi ! Même s’il se revendique de la Salafiya ; ou alors qu’il ne patiente pas à l’arrivée des fitan, il fait preuve de laisser-aller dans sa religion et adopte un discours fallacieux dans sa religion, celui-là n’est pas sur la voie des Salafs (prédécesseurs). Ce n'est pas la prétention qui est à prendre en considération, mais la réalité ! Chose qui doit être pour nous, notre première préoccupation, à savoir la connaissance de la voie des Salafs (prédécesseurs) et l’étude de cette la voie dans la Croyance, dans l’étique, dans la mise en pratique, dans tous c les domaines que compte la voie des Salafs (prédécesseurs)... Lire la suite... 

Sheikh Sâlih Al-Fawzân - qu'Allah le préserve -

Imprimer

Nos obligations vis-à-vis de ceux qui détiennent le pouvoir et vis-à-vis des savants

Écrit par Sheikh Sâlih Al-Fawzân. Publié dans Comprendre le Minhaj

 IMPORTANT !  

Nos obligations vis-à-vis de ceux qui détiennent le pouvoir et vis-à-vis des savants

Sheikh Salih Ibn Fawzan Abdallah Al Fawzan (Qu'Allah le préserve)

[...] Les savants sont ceux qui détiennent le commandement dans le sens où ils informent au sujet d’Allah – Louange à Lui, Le Très Haut, (ils informent) de ce qu’ils ont hérité comme science du Prophète Muhammad (paix et bénédictions d’Allah sur lui) : « Et certes les savants sont les héritiers des prophètes » [Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°3641 et authentifié par Sheikh Albani dans sa correction de Sounan Abi Daoud]. Les savants ont leur importance dans la communauté, parce qu’ils sont les héritiers des prophètes. Ils ne sont pas comme les autres composantes de la population, car Allah les a favorisés vu qu’ils sont les héritiers des prophètes. Ils transmettent (ce qu’ils ont reçu en héritage) du Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah sur lui) et ils viennent, après lui, en lui succédant dans ce sur quoi il est venu avec (paix et bénédictions d’Allah sur lui) afin de le transmettre aux gens.

Leur obéir est donc une obligation et il n’est pas permis de s'opposer à eux. Ils sont les détenteurs du commandement dans le sens où ils portent (avec eux) la Shari’a (la législation islamique) et la transmettent aux gens : qu’il s’agisse d’un ordre, d’une interdiction et des autres enseignements qu’ils ont hérités de leur Prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui)...

Imprimer

À ceux qui appellent les Salafis « Al-Madhakhilah, Al-Jamiyah... »

Écrit par Sheikh Rabee Ibn Hadi Al Madkhali. Publié dans Comprendre le Minhaj

  IMPORTANT ! 

À ceux qui appellent les Salafis « Al-Madhakhilah, Al-Jamiyah... »

Sheikh Rabi' Ibn Hady Al Madkhali (Qu'Allah le préserve)

[…] Par Allah ! Nous sommes contre les Rawafidh (Les Rafidites) et contre Al-Bâtiniyya (Secte chiite) d’avantage qu’eux. Ils sont les frères des Rawafidh, ils marchent avec eux et ils sont (véritablement) les frères des gens des innovations (tous). Nous sommes contre les gens des innovations, tous ! Nous sommes contre les Rawafidh et nous taxons de mécréants leurs savants. Nous sommes contre la secte chiite Al-Bâtiniyya et nous les considérons comme des mécréants et pour nous, leur mécréance est pire que celle des juifs et des chrétiens...

Imprimer

La règle qui consiste à s’excuser et s’entraider...

Écrit par Sheikh Sâlih Al-Fawzân. Publié dans Les frères musulmans

  IMPORTANT ! 

La règle qui consiste à s’excuser et s’entraider...

Sheikh Salih Ibn Fawzan Abdallah Al Fawzan (Qu'Allah le préserve)

[…] Certains parmi les prédicateurs disent : « Ne parlez pas du Tawhid... ». (En effet), des prédicateurs ! Ceux qui se font appeler eux-mêmes "prédicateurs" disent : « Ne parlez pas du Tawhid ! Vous risquerez de faire fuir les gens ! Laissez les gens ainsi sur leur croyance ! Laissez-nous (ainsi)... en concordance... : « Rassemblons-nous pour les cas sur lesquels nous sommes en accord, et excusons nous les uns les autres pour les cas sur lesquels nous sommes en divergence ».