Sermon du vendredi - خطبة الجمعة

Imprimer

Khoutba : Le mérite de subvenir aux besoins des nécessiteux

Écrit par Sheikh Sâlih Al-Fawzân. Publié dans Sermon du vendredi

Khoutba : Le mérite de subvenir aux besoins des nécessiteux

Sheikh Salih Ibn Fawzan Abdallah Al Fawzan (Qu'Allah le préserve)

Et vos frères syriens, les voilà qui se retrouvent dans la situation que vous connaissez, dans un désastre complet et une détresse d’une grande ampleur, sous la coupe des tyrans injustes qui ont tués les hommes et ont fait fuir (en les effrayant) leurs enfants et leurs femmes ainsi que leurs familles et leurs vieillards, sans éprouver la moindre clémence pour eux ni même de la pitié. Ils les ont chassés de leurs maisons sans qu’ils ne puissent emporter quoi que ce soit avec eux, ils se sont alors dispersés aux alentours dans les pays avoisinants ; ils ont besoin d’être aidé et d’être soulagé, mais aussi qu’on panse leurs blessures et qu’on les réconforte dans leurs peines.

Et les musulmans qui se trouvent dans les quatre coins du monde, sont comparables à un seul corps, ils aident leurs frères avec n’importe qu’elle aide, ne fusse qu’avec de sincères invocations, quand bien même ce gouvernement (saoudien) – qu’Allah lui accorde la réussite – leur a déjà acheminé beaucoup d’aides et continue de le faire. Les camions transportant les aides qui défilent les uns après les autres, parviennent jusqu’à eux depuis le début de ce qu’y leur arrive comme adversité et les aident telles que : la nourriture, les vêtements et les abris provisoires continuent d’affluer…

Imprimer

Khoutba : Appliquer les peines établies par Allah!

Écrit par Sheikh Sâlih Al-Fawzân. Publié dans Sermon du vendredi

Khoutba : Appliquer les peines établies par Allah!

Sheikh Salih Ibn Fawzan Abdallah Al Fawzan (Qu'Allah le préserve)

Ô gens ! Craignez Allah – Le Très haut ! Et préservez-vous des causes qui viendraient à provoquer Sa Colère et Sa malédiction ; Le commandeur des croyants `Alî Ibn Abî Tâlib (Qu'Allah soit satisfait de lui) a dit : " j’ai retenu quatre paroles de la bouche du Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah sur lui) : « Allah a maudit celui qui égorge (un sacrifice) pour autre qu'Allah, et Allah a maudit celui qui maudit ses parents, Allah a maudit celui qui reçoit chez lui un innovateur, Allah a maudit celui qui change les repères de la terre. » [Rapporté par Mouslim dans son Sahih]…

Imprimer

Khoutba : La croyance au Tawhid…

Écrit par Sheikh Sâlih Al-Fawzân. Publié dans Sermon du vendredi

Khoutba : La croyance au Tawhid…

Sheikh Salih Ibn Fawzan Abdallah Al Fawzan (Qu'Allah le préserve)

Il est un devoir de porter un grand intérêt à cette croyance et de l’enseigner et de l’apprendre aux gens dans les écoles, dans les mosquées, dans les assises et aussi [de la propager] dans les médias jusqu’à ce qu’elle soit bien assimilée et qu’elle devienne évidente et qu’elle soit pour les gens quelque chose de claire et ceci dans les moindres détails. La finalité n’est pas que l’être humain montre de la dévotion et intensifie ses efforts dans l’adoration et dans ses actes de dévotion sans avoir une connaissance du Tawhid et faire preuve de sincérité dans l’adoration d’Allah – Exalté Soit-Il ; et ce qui est le plus préjudiciable pour la croyance c’est l’associationnisme (Shirk) – et nous cherchons refuge auprès d'Allah : « En effet, il t'a été révélé, ainsi qu'à ceux qui t'ont précédé: «Si tu donnes des associés à Allah, ton œuvre sera certes vaine; et tu seras très certainement du nombre des perdants. » [S 39. V65] ; « Mais s'ils avaient donné à Allah des associés, alors, tout ce qu'ils auraient fait eût certainement été vain. » [S 069. V88] …

Imprimer

Khoutba : Les causes qui mènent au bonheur...

Écrit par Sheikh Sâlih Al-Fawzân. Publié dans Sermon du vendredi

Khoutba : Les causes qui mènent au bonheur…

Sheikh Salih Ibn Fawzan Abdallah Al Fawzan (Qu'Allah le préserve)

Allah – Louange à Lui, Le Très Haut – nous informe que les gens seront divisés en deux groupes le jour de la résurrection, il y aura les damnés et les heureux. Il a mis en évidence la rétribution qu’attend chacun de ces deux groupes ; un groupe au Paradis et un groupe dans la fournaise ardente. Et cela, leur malheur et leur bonheur, repose sur la base des œuvres qu’ils auront accomplies au cours de leur vie d’ici-bas. Donc, l’heureux est celui qui aura accomplit de bonnes œuvres durant sa vie, avant que ne survienne sa mort et le malheureux est celui qui se sera montré négligeant quand il fallait œuvrer et qui aura mécru en Allah – Glorifié Soit-Il ; la mort étant venue à lui alors qu’il se trouve en faillite complète dans sa vie d’ici-bas et dans celle de l’au-delà, perdant ainsi (le bien) de l'ici-bas et de l'au-delà. Il ne lui restera rien de ce bas monde et il ne lui sera rien remis dans l’au-delà ; Nous demandons à Allah le salut !…