Conseil de Sheikh Salih Al Fawzân - Qu'Allah le préserve -

 Sheikh Salih ibn Fawzân Al Fawzân (Qu'Allah le préserve) Allah a dit :" Il est obligatoire de respecter les savants des musulmans, parce qu'ils sont les héritiers des prophètes. Ainsi avoir du dédain pour eux revient à avoir du dédain pour leur position, leur héritage du Prophète - Prière et Salut sur lui - et du dédain pour la connaissance qu'ils portent. Du dédain pour les savants vient le dédain pour d'autres qu'eux. Donc il est obligatoire de respecter les savants pour leur connaissance et leur statut dans la Oumma et pour la responsabilité qu'ils portent pour l'avantage de l'islam et des musulmans. Si on ne compte pas sur les savants, alors sur qui comptera-t-on ? Si la confiance aux savants est négligée, donc à qui les musulmans se référeront-ils dans la difficulté et pour expliquer les règles de Shari'a ? Au point, que la Oumma ne soit abandonnée et ne tombe dans le chaos ".

Conseils des savants - نصائح العلماء

Imprimer

Ceux qui se montrent patients ici-bas

Écrit par Sheikh 'Abdel 'Aziz ibn Baz. Publié dans Conseils des savants

Ceux qui se montrent patients ici-bas

Sheikh Ibn ‘Abd Al ‘Aziz Ibn Baz (Qu'Allah lui fasse miséricorde)

On a demandé à Sheikh Ibn ‘Abd Al ‘Aziz Ibn Baz : " Nous sollicitons votre générosité pour nous parler de ce qu'Allah à promis [comme récompense] dans la vie d'ici-bas et dans l'au-delà à ceux qui se montrent patients et ceux qui font le bien par obéissance à Allah ? "

Question :

Nous sollicitons votre générosité pour nous parler de ce qu'Allah à promis [comme récompense] dans la vie d'ici-bas et dans l'au-delà à ceux qui se montrent patients et ceux qui font le bien par obéissance à Allah ?

Réponse :

Allah a créé l’être dans le seul but de l’adorer Lui seul sans rien Lui associer, [ainsi] le Très Haut a ordonné cela en disant : « Je n'ai créé les djinns et les hommes que pour qu'ils M'adorent. » [Sourate Adhariyates – verset 56] et aussi : « O hommes! Adorez votre Seigneur, qui vous a créés vous et ceux qui vous ont précédés. Ainsi atteindriez-vous à la piété. » [Sourate Al-Baquara –verset 21]. Cette adoration pour laquelle ils [les êtres] ont été créés et qui leur a été ordonnée, n’a pour but que de les pousser à l'obéissance des ordonnances d’Allah, à s’abstenir de commettre Ses interdits et de s’appliquer à multiplier de Ses supplications [dhikr]. Le fondement de cette adoration se trouve dans le Tawhid [l’Unicité d’Allah] - Gloire à Lui, en L’invoquant, en Le craignant, en Le suppliant et cela en toute sincérité, lors de l’accomplissement de chaque adoration telle que la prière et le jeûne et les autres adorations.

Allah ne leur a-t-il pas promis beaucoup de bien et l’heureuse fin ici bas et dans l’au-delà ?

Il leur a promis [comme récompense] le Paradis dans l’au-delà et le [grand] prestige en disant : «... Sois patient. La fin heureuse sera aux pieux. » [Sourate Hoûd –verset 49] et aussi : « Très certainement, Nous vous éprouverons par un peu de peur, de faim et de diminution de biens, de personnes et de fruits. Et fais la bonne annonce aux endurants, | qui disent, quand un malheur les atteint: "Certes nous sommes à Allah, et c'est à Lui que nous retournerons. » [Sourate Al-Baquara –verset 155/156] et Allah le Très Haut à dit également : «...les endurants auront leur pleine récompense sans compter. » [Sourate Az-Zoumar –verset 10] et enfin, Allah ‘aza oua djal dit : « Quiconque, mâle ou femelle, fait une bonne œuvre tout en étant croyant, Nous lui ferons vivre une bonne vie. Et Nous les récompenserons certes, en fonction des meilleures de leurs actions.» [Sourate An-Nahl –verset 97].

Le prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui) a dit : « aucun homme n'a reçu de meilleur et de plus large don que la patience » [Rapporté par Al Boukhari] et il (paix et bénédictions d’Allah sur lui) a dit aussi : « Que le sort du musulman est étonnant ! Son sort est toujours bien. S'il vit la facilité et il remercie, il sera récompensé. S'il vit la difficulté avec patience et persévérance, il le sera également» [Rapporté par Al Boukhari].

Donc, celui qui est patient, lui sera destinée la fin heureuse ici-bas et dans l’au-delà ou alors il aura le Paradis [en récompense] dans l’au-delà et le [grand] prestige, ceci [évidemment] s’il se montre patient et obéissant dans la crainte d’Allah - Gloire à Lui - tout en montrant de l’endurance face aux épreuves qui vont lui être enjointes telle que l’incommodité de la vie, la pauvreté, la maladie et ce qui peut abonder en ce sens… Allah - Gloire à Lui – dit : « La bonté pieuse ne consiste pas à tourner vos visages vers le Levant ou le Couchant. Mais la bonté pieuse est de croire en Allah, au Jour dernier, aux Anges, au Livre et aux prophètes,… » Ensuite de dire - Gloire à Lui - : «...ceux qui sont endurants dans la misère, la maladie et quand les combats font rage, les voilà les véridiques et les voilà les vrais pieux ! » [Sourate Al-Baquara –verset 177].

La patience et la piété ne peuvent qu’engendrer une heureuse [récompense] quelque soit la situation, Allah le Très Haut dit au sujet des croyants et leurs ennemis : «…Mais si vous êtes endurants et pieux, leur manigance ne vous causera aucun mal. Allah connaît parfaitement tout ce qu'ils font. » [Sourate Ali ‘Imran –verset 120].

Source : www.binbaz.org.sa - أجر الصابرين في الدنيا والآخرة

Fatawa et Maqalat moutanawi'a (Tome 6 et 7) - Fatwa n°172
Sheikh Ibn ‘Abd Al ‘Aziz Ibn Baz. (Qu'Allah lui fasse miséricorde).
Traduction rapprochée : AbuKhadidja Al Djazairy