Conseil de Sheikh Salih Al Fawzân - Qu'Allah le préserve -

 Sheikh Salih ibn Fawzân Al Fawzân (Qu'Allah le préserve) Allah a dit :" Il est obligatoire de respecter les savants des musulmans, parce qu'ils sont les héritiers des prophètes. Ainsi avoir du dédain pour eux revient à avoir du dédain pour leur position, leur héritage du Prophète - Prière et Salut sur lui - et du dédain pour la connaissance qu'ils portent. Du dédain pour les savants vient le dédain pour d'autres qu'eux. Donc il est obligatoire de respecter les savants pour leur connaissance et leur statut dans la Oumma et pour la responsabilité qu'ils portent pour l'avantage de l'islam et des musulmans. Si on ne compte pas sur les savants, alors sur qui comptera-t-on ? Si la confiance aux savants est négligée, donc à qui les musulmans se référeront-ils dans la difficulté et pour expliquer les règles de Shari'a ? Au point, que la Oumma ne soit abandonnée et ne tombe dans le chaos ".

Conseils des savants - نصائح العلماء

Imprimer

Actualités : l'histoire revient…

Écrit par Sheikh Sâlih Al-Fawzân. Publié dans Conseils des savants

  IMPORTANT ! 

Actualités : l'histoire revient…

Sheikh Salih Ibn Abdallah Fawzan Al-Fawzan (Qu'Allah le préserve)

Le Prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui) : « Les nations se rassembleront contre vous de toute part, comme les gens se rassemblent autour de la nourriture pour manger (d’un plat). Nous dîmes : - « O Messager d’Allah ! Est-ce que c’est à cause du fait que nous serons peu nombreux à cette époque ? ». Il dit : Non, vous serez très nombreux à cette époque, mais vous serez comme les écumes du torrent (divisés et faibles). Et Allah enlèvera des cœurs de vos ennemis votre crainte (ils n'auront pas peur de vous), et le “wahne” (faiblesse) sera mis dans vos cœurs. Ils dirent : -« Qu’est-ce que le “wahne” ? ». Il dit : L’amour pour ce bas-monde et la répulsion pour la mort. » [Rapporté par Ahmed et Abou Daoud - authentifié par Al-Albani]

À l'époque de l'ignorance (période antéislamique), les arabes n’avaient pas de Livre à eux et aucun des leurs ne fut envoyé comme messager parmi eux, Le Très Haut dit : « […] Nous ne leur avons pas donné de livres à étudier. Et Nous ne leur avons envoyé avant toi aucun avertisseur. » [S34. V44] ; ils vivaient sous la domination des pays qui se trouvaient autour d’eux, la Perse et Rome ; et ils vivaient reclus (entre eux), sans législation pour les unir et aucun précepte sur lequel cheminer, tout reposait exclusivement sur l'ethnicité (tribalisme) et les coutumes de l'époque de l'ignorance. Et lorsqu’Allah envoya l'un des leurs comme messager parmi eux et fit descendre sur eux un Livre dans leur propre langue, s'érigea un Etat soudé sous l’autorité d’un seul gouverneur qui les dirigeait selon le Livre d’Allah ; ainsi, ils ont pu puiser la science du Livre d’Allah à travers l’instruction de Son Messager (paix et bénédictions d’Allah sur lui) et de ses héritiers qui sont venus après lui, les savants " rabaniyyines " (érudits en religion) : Allah – Le Très Haut – dit : « C'est Lui qui a envoyé à des gens sans Livre (les Arabes) un Messager des leurs qui leur récite Ses versets, les purifie et leur enseigne le Livre et la Sagesse, bien qu'ils étaient auparavant dans un égarement évident. ». [S62. V02]. Ils ont de ce fait dominé le monde et les nations se sont ralliées à eux ; et ils sont devenus les maitres de la science et du travail dans le monde; et leur civilisation a émergée et cela a accru leur entité. Ils ont établis la justice et propagés la science comme l’a révélé Le Très Haut : « Et Nous ne t'avons envoyé qu'en miséricorde pour l'univers. » [S21. V107]. Ils ont délivrés les opprimés de l’injustice des puissants et ils ont soustraits les gens de l’adoration des idoles et autres formes d’adoration pour l’adoration d’Allah Seul sans associé : « Et Nous ne t'avons envoyé qu'en miséricorde pour l'univers. » [S21. V107].

Cependant, dés lors qu’ils travestirent leur religion et que les innovations et les idolâtries se répandirent parmi eux, et que les convoitises personnelles prirent le dessus et qu’ils y introduisirent le modèle occidental et ses pratiques ainsi que ses comportements et qu’ils remplacèrent et modifièrent [ce qu’ils modifièrent], Allah alors changea leur situation : « C'est qu'en effet Allah ne modifie pas un bienfait dont Il a gratifié un peuple avant que celui-ci change ce qui est en lui-même. Et Allah est, Audient et Omniscient.» [S08. V53]. Ensuite, ils se divisèrent en sectes, en partis : « chaque parti exultant de ce qu'il détenait.» [S30. V32] ; et donc, Allah permis aux mécréants de prendre le dessus sur eux qui attisèrent la fitna entre eux et les montèrent les uns contre les autres ; puis complotèrent [contre eux] en employant la ruse et la trahison et alimentèrent les divergences qu’il y avait entre eux. S’en était fini de leur Etat soudé et ils finirent par se découper en plusieurs états éparpillés que les pays mécréants régissent selon leurs propres convoitises et en ne cherchant qu’à exploiter les richesses de leurs pays comme l’a dit le Prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui) : « Les nations se rassembleront contre vous de toute part, comme les gens se rassemblent autour de la nourriture pour manger (d’un plat). Nous dîmes : - « O Messager d’Allah ! Est-ce que c’est à cause du fait que nous serons peu nombreux à cette époque ? ». Il dit : Non, vous serez très nombreux à cette époque, mais vous serez comme les écumes du torrent (divisés et faibles). Et Allah enlèvera des cœurs de vos ennemis votre crainte (ils n'auront pas peur de vous), et le “wahne” (faiblesse) sera mis dans vos cœurs. Ils dirent : -« Qu’est-ce que le “wahne” ? ». Il dit : L’amour pour ce bas-monde et la répulsion pour la mort. » [Rapporté par Ahmed et Abou Daoud - authentifié par Al-Albani].

De nos jours, les mécréants ne se satisfont pas de la situation dans laquelle sont les musulmans, en plus de ce qu'il y a chez eux comme faiblesse et schisme, ils briguent l’élimination définitive de leurs pays. Ainsi, ils (les mécréants) ont soulevé les peuples contre leurs gouverneurs et ils ont fait tomber leurs états et [les musulmans] se sont retrouvés à lutter contre des problèmes dont ils ne peuvent pas s’en délivrer si ce n’est en revenant à la base qui les avait rassemblée et qui leur avait assurée la gloire et la victoire et qui n’est autre que le Livre d’Allah et la Sounna de Son Messager, pour que leur splendeur le leur revienne et que s’élève de nouveau leur propre état : « Or c'est à Allah qu'est la puissance ainsi qu'à Son messager et aux croyants. » [S63.V08] ; « Ne vous laissez pas battre, ne vous affligez pas alors que vous êtes les supérieurs, si vous êtes de vrais croyants. » [S03. V139]

Comme l’Imam Malik, qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit : « Rien ne pourra jamais améliorer l’état des derniers de cette communauté, si ce n’est ce qui a amélioré l’état des premiers de cette communauté ! ». Parmi nous, il y en a qui prétendent que la réforme se trouve dans le modèle occidental et ceci fait partie de la régression de la nature saine (fitra) car les arabes ne connaîtront la gloire qu’avec l’Islam ; et dés lors qu’ils se mirent à marcher derrière l’occident, ils se sont retrouvé assujettis [à leur domination], sans valeur entre les peuples.

J’implore Allah pour qu’Il nous fasse retourner à l’Islam de la meilleure manière et pour qu’Il réunisse nos paroles sur la vérité ; Et que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur notre Prophète Muhammad, ainsi que sur sa famille et tous ses compagnons.

 

Source : www.alfawzan.af.org.sa - التاريخ يعود

Ecrit par Sheikh Salih Ibn Abdallah Fawzan Al-Fawzan (Qu'Allah le préserve) | Membre du Comité des Grands Savants. (06/1433 H)

Traduction rapprochée et adaptée : par AbuKhadidja Al Djazairy