Jama’a at-Tabligh - جماعة التبليغ

Imprimer

Témoignage sur le groupe des Tabligh

Écrit par Sheikh Sâlih Al-Fawzân. Publié dans Jama’a at-Tabligh

Témoignage sur le groupe des Tabligh

Sheikh Salih Ibn Abdallah Fawzan Al-Fawzan (Qu'Allah le préserve)

L’Auditeur dit : " [...] Je suis un habitant de la région de Dammam (Arabie Saoudite) et je peux dire que nous sommes passés par une épreuve pénible, même si cette période est passée maintenant. La cause de cela est la présence du groupe Tabligh qui a énormément fait parler de lui engendrant désaccord et altercation au sein de notre communauté sans que cela n’ait de cesse de s’amplifier par la suite... "


Ecouter Témoignage sur le groupe des Tabligh
Sheikh Salih Ibn Abdallah Fawzan Al-Fawzan

Unable to embed Rapid1Pixelout audio player. Please double check that:  1)You have the latest version of Adobe Flash Player.  2)This web page does not have any fatal Javascript errors.  3)The audio-player.js file of Rapid1Pixelout has been included.

Share selected track on FacebookShare selected track on TwitterShare selected track on Google PlusShare selected track on LinkedInShare selected track on DeliciousShare selected track on MySpace

Voir la vidéo Format (mp4) | Télécharger | 11 min : 05


L'Auditeur dit : « Certes, qu’Allah prolonge votre bienfaisance ya Sheikh ainsi qu’à ceux qui nous écoutent !

Je suis un habitant de la région de Dammam (Arabie Saoudite) et je peux dire que nous sommes passés par une épreuve pénible, même si cette période est passée maintenant. La cause de cela est la présence du groupe Tabligh qui a énormément fait parler de lui engendrant désaccord et altercation au sein de notre communauté sans que cela n’ait de cesse de s’amplifier par la suite.

Nous n’avons pas noté chez eux, Barak Allah ou fik, le désir d’encourager les gens à retourner vers les gens de science (savants), bien au contraire, ils détourneraient n’importe quel écolier de son école ou dissuaderaient l’employé de maintenir son emploi […] ; pour seul objectif, convaincre la personne à les suivre à l’étranger, sortir ailleurs de ce pays. […]

Supposé qu’ils rencontrent une personne qui se distingue par rapport aux autres ou qu’ils tombent sur un jeune étudiant qui a appris le Coran (pour l'enseigner), etc. …ils lui disent : « qu’Allah t’augmente (la science) ! Qu’Allah fasse que tu sois profitable aux autres !... » ;

En entendant ce genre de paroles, cela nous laissait espérer d’eux au moins une chose, c’est qu’ils désiraient le bien, mais il s’est avéré que non, nous demandons à Allah le pardon et la santé ! Ils n’ont pas laissé une personne sur leur chemin, qu’elle soit pauvre ou non, qu’elle soit jeune ou âgée ou même dans le besoin, sans essayer de la convaincre à les suivre hors de ce pays, à partir avec eux à l’étranger !

En vérité, cet événement, a fait beaucoup de bruit chez nous, dans la région de l’est où il y a des villages reculés et où on ne trouve pas de savants ; c’est une région qui compte un grand nombre de gens ignorants. C’est la raison pour laquelle ils parvenaient à se rassembler tous les jours, le jeudi, le vendredi…et les responsables de ce mouvement ont fini par envahir cette région d’Arabie pour appeler les gens à les suivre pour qu’ils aillent avec eux à l’étranger.

Même si j’ai eu l’occasion d’assister à leur discours, ils ne m'ont fait profiter d’aucune science, et même s’il m’ait arrivé de m’être lié d’amitié avec eux, je n’ai jamais observé la présence d’un enseignant parmi eux pour les éduquer. Bien au contraire, si un quelconque musulman de la masse musulmane venait à peine de rejoindre leur groupe, ils lui diraient après son deuxième jours parmi eux : « lèves-toi pour faire un communiqué (bayan) ! ». Comment peut-on demander à une telle personne de s’adresser aux gens alors qu'elle est dans le besoin d’apprendre [sa religion] ? »

Quelle votre avis sur ces propos ? Et je dirais pour ma part, je n’ai témoigné que de ce que j’ai pu observer d’eux… ces propos n’émanent que d’un témoin et enfin, nous remercions Allah que ce pays vive dans un grand bien ! Des gouverneurs qui gouvernent par la législation islamique [Sahri’a] ainsi que des savants qui sont sur le Tawhid et qui suivent une seule voie !

Donc, [je dis] : « à toute personne qui regarde ou qui m’écoute en dehors de ce pays, qu’elle loue Allah et Le remercie que ce pays existe, et à Allah revient toute louange et les remerciements ! »

Enfin, j'ai également participé à un voyage à l’étranger avec eux, durant lequel j’ai rencontré des personnes qui reflètent la Sounna (Ndt : par leur aspect extérieur) et si tu avais l’occasion de les rencontrer, tu dirais sans aucun doute : « j’aimerai bien être en leur compagnie, parmi ces gens pieux […] » ; Alors qu’en réalité, tu verras que tous leurs actes montrent le contraire [Ndt : non conforme à la Sounna] : « Ils forment une assemblée pour faire ceci et cela…ensuite, il forme un cercle pour méditer en remuant leurs mains, puis commencent à élever leurs voix [pour le rappel]…Accomplir de bonnes œuvres, ceci est légiféré, mais si ce n’est pas conforme à la législation avec laquelle est venu Muhammad - paix et bénédictions d’Allah soient sur lui – alors cela nous conduira à autre chose [que la Sounna] : " Ainsi, tu les vois évoquer cette formule en groupe : « la ilaha ila Allah », plus de mille fois et un homme se tient derrière eux pour les orienter et dés que l’un d’entres-eux commence à faiblir, il se met à leur hurler dessus, puis au bout d’un moment tu les vois se mettre à pleurer." »

…et ils appellent cela accomplir une bonne œuvre et prétendent se rapprocher d’Allah de cette manière !

« C’est pour cela qu’une fois, je les ai interpellé à ce sujet en disant : " mais que faites-vous donc ? Nous n’avons jamais vu cela ni dans le Coran, ni dans la Sounna ! ". Alors, le groupe dont je faisais parti m’a immédiatement dénigré et ils m’ont accablé de reproches […]

Ils m’ont reproché le fait de ne pas participer à leurs six enseignements avant de sortir, alors qu’ils ne pouvaient pas me donner d’explications sur leurs origines. [au chemin du retour] Si l’un d’entres-eux connaissait le chemin [ou l’endroit], c’est lui qui devait se chargeait de nous emmener.

Je me suis dit alors : « […] Si je ne suis pas sur le bon chemin (celui de la vérité), alors par Allah, il n’est plus question que je refasse de sortie avec eux ! » et c’est donc ainsi que j’ai formulé cette intention dans mon cœur.

Quand nous sommes revenus au Koweït, nous y avons rencontré l’une de mes sœurs. Je me suis dit, pourquoi ne pas aller la saluer. Ils m’ont dit : « tu veux la saluer alors que tu t’es engagé avec nous pour six jours ? Même si elle meurt, tu ne pourras y aller qu’au septième jour ! ».

Et pour terminer je dirais : « Al Hamdouli Allah, je loue Allah de m’avoir dirigé vers la bonne voie et je Le remercie et je remercie ensuite les savants pour tout ce qu’ils enseignent [aux gens]. Et je jure par Allah, que nous savons que vous (les savants) avez déjà beaucoup fait [pour les gens], car de nos jours, votre science est présente tout autour de nous, jusque dans nos foyers.

Cependant, nous devons nous débarrasser de ce genre de calamité et encourager les gens à retourner vers vous (les gens de science), afin de se rattacher à vos enseignements pour ôter les incohérences entres eux lorsque les choses deviennent confuses, jazakoum Allah kheyr… »

 

Sheikh Salih Al-Fawzan (Qu'Allah le préserve) répond :

« …Bismi Allah Ar-Rahman Ar-Rahim » […]

Tout ce que tu viens de relater sous forme de déclaration, est en réalité, un témoignage complet, un exposé intégrale dont tu as fait [l'amère] expérience. Il ne fait aucun doute que par cette expérience, tu as pu tester ces gens-là et que tu as pu te rendre compte de leur véritable tendance beaucoup plus que la personne qui n’a seulement entendu parler d’eux et n’est jamais sortie avec eux. En effet, celui qui en parle en connaissance de cause et parle par expérience est certainement plus au courant de la chose que celui qui n’en a juste entendu parler et se base sur cette description.

Allah – Le Très Haut - dit « …Nul ne peut te donner des nouvelles comme Celui qui est parfaitement informé. » [Sourate 35. V14] et aussi : « …Interroge donc qui est bien informé de Lui. » [Sourate 25. V59]

D’autres de tes frères, comme toi, les ont côtoyés et sont également sortis avec eux et ils ont fini par se rendre compte de leur méthodologie erronée. Depuis, ils sont revenus [sur le droit chemin] et ils ont pu avertir les gens qu’ils [Les Tabligh] ne sont pas habilités à faire le prêche (Ad-Da’wa) et qu’il n’est pas bon de sortir avec eux.

Parmi eux, et le plus connu d’entres-eux, l’Eminent savant, le Sheikh sa’d al fhayyum, qu’Allah le récompense, était avec eux et prenait leur défense dans un premier temps. Puis lorsque lui est apparut la vérité sur eux, […] sa religion, sa sincérité et sa bonne croyance l’ont poussé à se remettre en question et mettre ne garde contre eux ; et ceci est en effet le comportement obligatoire à adopter !

Et bien d’autres encore, beaucoup d’autres, ont mis en garde contre eux dans leurs ouvrages, d’autres qui les ont côtoyés et ont fini par se rendre compte de leur égarement.

Nous avons toujours faits partie de ceux qui, depuis le début, n’ont jamais eu de doute à ce sujet, comme nous l’avons déjà dit au début de cette assemblée ; ce pays, wa li Allah al hamd, n’a nullement besoin d’un groupe qui se déplace ici et là et qui est extérieur à ce territoire. Son besoin réside plutôt dans le fait de se tenir à cette méthodologie authentique, dans laquelle il a toujours baigné à travers les efforts du Sheikh Muhammad Ibn `Abd Al-Wahhab et qui n’est autre que l’aboutissement de la da’wa du Messager [d’Allah] – paix et bénédictions d’Allah sur lui.

Nous avons plutôt besoin de répandre cette da’wa, nous devons la faire triompher afin de la propager parmi les gens en se basant sur la science [‘ilm] et en se basant sur des preuves [bassira]…

Nous n’avons pas besoin de recourir à de nouvelles méthodologies pour faire le prêche ou rassembler des groupes qui nous viendraient de l’étranger… afin de nous inciter à nous écarter de cette méthodologie [authentique], car il s’agit bien de cela en définitif,…il faut dire la vérité !

En effet, je penses que tous ceux qui viennent de l’extérieur, qu’il s’agisse des Tabligh ou autres [sectes], n’ont d’objectif autre que de nous encourager à délaisser cette méthodologie authentique qu’est la Salafiya, sinon que voudraient-ils d’autre ?

Nous pratiquons, wa li Allah al hamd, la voie de la compréhension parfaite [Ndt : nous agissons avec science].

Ils viennent dans ce pays et ils veulent que ses habitants sortent avec eux, mais dans quel but sortir avec eux ? Etaient-ils auparavant sur l’égarement ? Etaient-ils ignorants quand à leur croyance ?

Ce pays, wa li Allah al hamd, et je ne dis pas cela dans le but de le magnifier ou par complaisance ; ce pays, wa li Allah al hamd, est certainement le meilleur pays au monde par la grâce d’Allah - Glorifié soit-Il -. Nous devons obligatoirement montrer de la gratitude [envers Allah] pour cette grâce car l’ignorer serait une forme d’incrédulité. Cet acte de reconnaissance doit se manifester en mentionnant ce bienfait, en œuvrant en même temps et en remerciant Allah - Glorifié soit-Il – car Il en est la cause pour qu’on l’en remercie.

Tout ce que tu viens de dire dans ton témoignage au sujet de ce groupe, cela a déjà été relaté par écrit et clarifié aux gens. Ainsi, parmi les avis les plus récents publiés, la fatwa de Sheikh Ibn Baz parue il y a quelques jours dans le magazine Da’awa dans laquelle il dit : « Les gens de ce groupe là n’ont aucune connaissance dans le domaine du Tawhid… ».

Voilà ! Ceci est le plus important (la base), s’ils n’ont aucune connaissance dans le domaine du Tawhid, inutile de chercher plus loin, plus besoin de se pencher sur la question (on peut s'en laver les mains) !

Il (Sheikh Ibn Baz) dit encore : « …alors il n’est pas permis de sortir avec eux, sauf pour le savant qui sortirait avec eux dans le but de les instruire. »

Par conséquent cela signifie qu’ils ont besoin d’apprendre la religion et dans ce cas, s’ils ont besoin qu’on leur fasse la da’wa, comment peuvent-ils ainsi s’improviser prêcheurs et prêcher les gens ? Ce sont eux qui ont besoin d’apprendre la religion avant tout...au point où les savants, les gens du discernement et de la science doivent sortir avec eux dans le but de les appeler au Tawhid. Donc, ils n’ont pas de place [dans la da’wa] et ils n’ont aucun mérite bien au contraire, ils ont besoin qu’on leur fasse le prêche pour corriger les principes sur lesquels ils cheminent. Et ceci ne vise pas seulement les gens du groupe tabligh mais cela est valable pour tous les autres groupes, nous devons adopter ce genre de position avec tous les groupes douteux, tous les groupes provenant de l’étranger, absolument tous !

Et Allah – Le Très Haut - est le Plus Savant !


Question : […] En vérité, O Sheikh, c’est qu’en réalité ils éprouvent de l’aversion pour l’appel au Tawhid, car s’il arrive que des étudiants en sciences religieuses les accompagnent et que ces derniers veulent [par exemple] montrer aux gens la bonne croyance ou les catégories du Tawhid ou celles du polythéisme (etc.), ils s’éloignent aussitôt d’eux, et rejettent cela…ils rejettent cela.

Et s’ils (les étudiants) entreprennent d’inculquer la bonne croyance et le Tawhid en premier ou tout simplement de clarifier certains actes authentiques de la tradition prophétique relatifs à divers jugements, ils les repoussent aussitôt.

 

Sheikh Salih Al-Fawzan (Qu'Allah le préserve) répond :

« En effet, j'ai eu l’occasion de le constater par moi-même, lorsque j’ai donné une conférence sur le Tawhid dans quelques unes des mosquées de Riyad, ils sont sortis, alors qu’ils étaient regroupés dans la mosquée, ils sont tous sortis de la mosquée. Et comme moi, d’autres savants ont donné une conférence sur le Tawhid dans cette même mosquée, et de la même façon, ils sont sortis de la mosquée ; c’est-à-dire qu’ils venaient à peine de débarquer à la mosquée et lorsqu’ils ont entendu l’appel au Tawhid, ils sont ressortis aussitôt ; malgré le fait qu’ils appellent les gens à se rassembler dans la mosquée mais dés qu’ils ont entendu le terme « Tawhid », ils sont ressortis de la mosquée !

Dire d’eux : " qu’ils n’acceptent pas le prêche de ceux qui les appellent au Tawhid ", en effet, ceci est vrai. Seulement ce n’est pas propre à eux, car toute personne qui suit une méthodologie échafaudée n’acceptera pas de s’en éloigner. Et s’ils avaient réellement fait cela par pure ignorance, il aurait été possible pour eux de revenir à la raison. Mais comme ils ont été endoctrinés pour suivre une méthodologie bien précise qui existe depuis longtemps et prévue pour eux, il leur est impossible [aujourd’hui] de s’en éloigner aussi facilement car si cela devait arriver, leur groupe se diviserait et s’éparpillerait, mais bien entendu ce n’est pas ce qu'ils souhaitent voir se réaliser !

[…] Le dernier ouvrage paru à leur sujet et dans lequel leurs propos sont rapportés ainsi que les répliques qui contredisent leurs paroles et dans lequel on retrouve le témoignage des personnes qui les côtoyaient et qui se sont ensuite détournés d’eux et les ont délaissés, c’est celui du Sheikh Hamoud Ibn 'Abd Allah Al-Touijri, qu’Allah lui fasse miséricorde. Ce livre est un ouvrage complet, auquel rien ne manque [Tout a été dit]. En effet, après ce livre, il n’y rien à redire à ce sujet, car il a été publié que récemment et rassemble tout ce qui avait été dit auparavant sur eux en plus d’autres vérités incontestables. Après ça, il ne nous reste plus aucun doute sur eux, aucun !

Par contre, si la fitna fait son apparition, et nous recherchons refuge auprès d’Allah contre elle, elle rend aveugle, la fitna égare. Sinon, quelle autre explication peut-on donner à cela quant une personne ayant vécu sur le Tawhid et appris le Tawhid et la croyance du Tawhid, arrive à se faire dupé par ces gens-là ? Et comment peut-elle malgré tout sortir avec eux ? Comment peut-elle appeler à ce groupe ou encore prendre leur défense ? N’est-ce pas là un égarement certain après avoir connu la guidé ? N’est-ce pas également un échange entre le meilleur pour le moins bon ?

Nous demandons à Allah la paix et Sa protection !


Question : […] quel est votre conseille au musulman de la masse quant il est sollicité par ce groupe afin de les accompagner ? On rapporte que même les femmes doivent sortir à l’étranger (au Pakistan) avec eux… ?

Sheikh Salih Al-Fawzan (Qu'Allah le préserve) répond :

Mon conseille à tous mes frères, musulman de la masse ou pas, de ne pas les suivirent et que s’ils veulent le bien, alors ce bien-là se trouve bel et bien dans notre pays, Wa li Allah al hamd… Que s’ils souhaitent apprendre [la religion], ils y trouveront les savants pour le leur enseigner et que s’ils veulent l’appliquer (adoration), alors les mosquées leurs sont ouvertes, ces endroits sont prévus pour cela. Quoiqu’ils désirent connaître de la religion, ils le trouveront ici (dans ce pays), Wa li Allah al hamd.

[Fin de la réponse du Sheikh]

Source : www.alfawzan.af.org.sa - جماعة التبليغ

Fatwa de Sheikh Salih Ibn Abdallah Fawzan Al-Fawzan (Qu'Allah le préserve)
Traduction rapprochée : AbuKhadidja Al Djazairy