Jama’a at-Tabligh - جماعة التبليغ

Imprimer

Le mouvement du Tabligh n’est qu’un enseignement ?

Écrit par Sheikh Zayd Ibn Mohammed Al Madkhali . Publié dans Jama’a at-Tabligh

Le mouvement du Tabligh n’est qu’un enseignement ?

Sheikh Zayd Ibn Mohammed Al Madkhali (Qu'Allah le préserve)

On a demandé à Sheikh Zayd Ibn Mohammed Al Madkhali : « Comment répondre au groupe Tabligh [Jama’a At-Tabligh], lorsqu’ils prétendent que leur façon de faire, n’est en fait qu’une simple méthode [d’enseignement] à l’exemple de ceux qui enseignent dans les universités en se réunissant pour étudier alors qu’auparavant cela se faisait dans les mosquées, lequel ne représente pas une innovation ?


Ecouter Le mouvement du Tabligh n’est qu’un enseignement ?
Sheikh Zayd Ibn Mohammed Al Madkhali

Unable to embed Rapid1Pixelout audio player. Please double check that:  1)You have the latest version of Adobe Flash Player.  2)This web page does not have any fatal Javascript errors.  3)The audio-player.js file of Rapid1Pixelout has been included.

Share selected track on FacebookShare selected track on TwitterShare selected track on Google PlusShare selected track on LinkedInShare selected track on DeliciousShare selected track on MySpace

Télécharger | 03 min : 58


Question :

Une personne de France demande : « Comment répondre au groupe Tabligh [Jama’a At-Tabligh], lorsqu’ils prétendent que leur façon de faire, n’est en fait qu’une simple méthode [d’enseignement] à l’exemple de ceux qui enseignent dans les universités en se réunissant pour étudier alors qu’auparavant cela se faisait dans les mosquées, lequel ne représente pas une innovation ? »

Réponse :

La méthodologie [Manhadj] sur laquelle repose le groupe Tabligh [Jama’a At-Tabligh], est bien connue. Elle est bien connue des gens de science et non des ignorants. Leur méthodologie est bien connue et il est également connu d’eux, qu’ils sont de parfaits ignorants du Dogme [Al ‘Aquida]. Aussi, s’ils venaient à entrer dans une mosquée dans laquelle se trouve un tombeau, ils n’interdiraient pas ce qui est blâmable et n’ordonneraient pas le convenable. Leurs chefs sont souvent des étrangers (non arabe), plongés dans l’exagération, dans l’association à Allah [Shirk] à travers l’adoration des tombeaux [Al-Qoubour]. Ceci, au point de prétendre, selon leur principal leader, que cette communauté (du pêche) à été fondée sur la demande du Prophète - Que la paix et la bénédiction d'Allah soient lui –, c'est-à-dire que le Prophète lui-même est descendu du ciel pour lui ordonner de fonder ce mouvement du Tabligh [Jama’a At-Tabligh].

- Ceci n’est qu’un prétendu mensonge !

Ils sont tout bonnement, qu’une assemblée d’ignorants, qui interprètent les choses d’une interprétation qui n’est pas la bonne et ils accomplissent des choses qui ne relèvent en réalité que des mensonges éhontés. Ils prétendent pouvoir accomplir des miracles [Karâmât] (l'illumination mystique), tout cela dans le but de pousser les gens à sortir avec eux (pour faire le prêche).

Et combien d’éminents savants imbus en science, ont interdit aux gens de sortir avec Jama’a At-Tabligh, à l’exemple de Sheikh 'Abd Al-'Aziz Ibn Baz, qu’Allah lui fasse miséricorde, qui a interdit sciemment de sortir avec Jama’a At-Tabligh, à l’exception de l’instruit connaissant ainsi, parfaitement tout ce qui se rapporte au dogme [Al ‘Aquida] pour le leur enseigner.

Et tant bien même si un enseignant venait à leur donner un cours concernant la Croyance [Al ‘Aquida], il ne l’accepteraient pas et ils sortiraient aussitôt de la mosquée. Ils prétendront que « ces propos concernant le Tawhid font fuir les gens et qu’il serait préférable d’agir avec eux en employant plus de tact ».

- Ceci est en effet leur propre conception [du Tawhid], et quelle compréhension éclopée !

Alors qu’en fait, le premier des enseignements donné par le Messager d’Allah - Que la paix et la bénédiction d'Allah soient lui – reposait sur l'enseignement de la Croyance [Al ‘Aquida], et cela avait duré pendant treize années consécutives.

- Ce genre de propos n’est donc que le résultat d’une compréhension éclopée et une manière d’induire les gens dans l’erreur !

Et c’est ainsi que (Sheikh) Hammoud Abdullah At-Tuwaijri, qu’Allah lui fasse miséricorde, un homme de science, le grand savant du Nadjd, celui qui avait fait la lumière sur le groupe Tabligh [Jama’a At-Tabligh], disant d’eux qu’ils sont les gens connues pour leurs écarts flagrants, relatant cela dans un livre qu’il a intitulé : « Al Qawl Al Baligh fi Tahdhir min Jama’a At-Tabligh ». Il mettait donc clairement en garde contre eux en exposant leurs abominables anecdotes et il y développait leur méthodologie dans le prêche.

Et aussi Sheikh Mohammed Ibn Ibrahim Al Cheikh, le grand savant de son époque et l'ancien Mufti du Royaume d'Arabie Saoudite. Il avait mis en garde contre Jama’a At-Tabligh et avertis tous ceux qui souhaitaient les soutenir par des dons [avec de l’argent] ou répondraient à leur appel [da’wa].

Encore hier, (Sheikh) Ibn Al ‘Outhaymine et aujourd’hui (Sheikh) Ibn Al Fawzân et bien d’autres, bien d’autres éminents savants auprès desquels nous prenons de leur science en toute confiance.

Nous ne devons pas être à l’écoute des tromperies de [Jama’a At-Tabligh], de même qu’il est interdit à toute personne d’aider à la multiplication de leur nombre d’adeptes. Nous ne devons en aucun cas les considérer comme étant des prédicateurs à Allah ! Car celui qui prêche la parole d’Allah doit posséder les conditions et les qualifications requises pour effectuer la da’wa sachant que le fondement de cette dernière réside clairement dans l’Unicité d’Allah [Tawhid] et faire la lumière sur tout ce qui s’oppose à l’Unicité d’Allah [Tawhid], entre autre de ce qui est de l’association à Allah.

- Quand à eux (la communauté du pêche), ils n’osent en aucun cas parler de l’association à Allah tabaraka oua ta’ala, et encore moins de la gravité que comporte cette association à Allah.

[Fin de la réponse du Sheikh]

Source : www.z-salafi.com - الرد على جماعة التبليغ عندما يقولون أن ما يفعلون هو فقط نظام

Sheikh Zayd Ibn Mohammed Al Madkhali (Qu'Allah le préserve), le 14-05-1428.
Traduction rapprochée : AbuKhadidja Al Djazairy