Les erreurs dans la croyance - أخطاء شائعة في العقيدة

Imprimer

Les Erreurs commises dans la croyance...

Écrit par Sheikh Salih Al Sheikh & Abdel Rahman El Mahmud . Publié dans Les erreurs dans la croyance

les Erreurs commises dans la croyance...?

Sheikh Salih Al Sheikh & Abdel Rahman El Mahmud (Qu'Allah les préserve)

Voici quelques points compilés montrant les fautes que l'on doit absolument éviter pour que notre croyance reste saine et conforme à celle des compagnons, et de nos pieux prédécesseurs (Qu'Allah soit satisfait d'eux). La bonne croyance permet d'entrer au paradis et la croyance est de croire fermement en Allah, en ses anges, en ses livres, en Ses Messagers, au Jour du jugement et au Destin qu'il soit bon ou mauvais ; seulement certaines erreurs peuvent se glisser si on se limite pas aux textes...

 

1. Implorer le secours des morts :

Implorer le secours des morts, les invoquer, leur demander de l’aide, se rapprocher d’eux par une quelconque forme d’adoration, comme rechercher leur bénédiction, égorger pour eux, leur consacrer des vœux sur leur tombes. Tout ceci entre dans le polythéisme majeur qui exclut la personne de l’Islam.

Allah Le Très Haut dit : {Quant à celui qui invoque avec Allah une autre divinité, alors qu’il n’a aucune preuve de ce qu’il avance, il rendra compte de ses actes uniquement auprès de son Seigneur. Certainement, les mécréants ne connaîtront jamais la réussite.} (Les Croyants, v.117)

Et aussi : {Les mosquées sont réservées à Allah, n’invoquez donc personne avec Allah.} (Les Djinns, v.18)

Également : {Dis : ma prière, mes sacrifices, ma vie, ma mort, appartiennent à Allah, Seigneur des Univers. Il n’a nul associé.} (Les Bestiaux, v.162-163)

Le Prophète – Prière et Salut sur lui – a dit : « L’invocation c’est l’adoration. » (At-Tirmidhi et Ibn Majah)

 

2. Suspendre des amulettes et autres :

Mettre des porte-bonheur qui comportent du polythéisme, porter des amulettes, ou des talismans, par crainte du mauvais œil, ou contre le mauvais œil et la jalousie. Tout ceci est également du polythéisme majeur.

En effet, le Prophète – Prière et Salut sur lui – a dit : « Celui qui suspend une amulette a commis un acte de polythéisme. » (Ahmed)

 

3. Visiter les devins :

Questionner les devins, les voyants, ou les sorciers, et croire en leurs paroles. Ceci est de l’incroyance, car le Prophète – Prière et Salut sur lui – a dit : « Celui qui se rend chez un devin ou un voyant et croit en sa prédiction, a mécru en ce qui a été révélé à Mohammed » (Ahmed)

 

4. Prétendre connaître le « ghayb » :

Prétendre connaître l’Inconnaissable ou prétendre avoir accès aux Tablettes Préservées (du destin).

Ceci est de l’incroyance, car Allah Le Très Haut dit : {Dis : Personne dans les Cieux et la Terre ne connaît l’Inconnaissable sauf Allah, et ils ne savent même pas quand ils seront ressuscités} (Les Fourmis, v.65)

Et aussi : {Et c'est Lui seul qui détient les clefs de l’Inconnaissable, personne ne les connaît sauf Lui} (Les Bestiaux, v.59)

 

5. Mal interpréter le sens de « la ilaha ila Allah » :

Beaucoup de gens comprennent la parole : « il n’y a pas de vraie divinité sauf Allah » comme étant uniquement l’affirmation de l’adoration à Allah. Or, ceci est une explication incomplète.

En effet, son sens est : « nul ne mérite d’être adoré sauf Allah », c.-à-d. l’affirmation de l’adoration à Allah et la négation de toute forme d’adoration à autre qu’Allah Le Très Haut.

La preuve est dans la parole suivante d’Allah Le Très Haut : {Nous avons certainement envoyé dans chaque communauté un Messager qui leur disait : « Adorez Allah ! Et rejetez le Tâghût ! » } (Les Abeilles, v.36) [« Tâghût » tout ce qui est adoré en dehors d’Allah et admet cela.]

Il est donc obligatoire de désavouer le polythéisme et ses partisans.

 

6. Jurer par autre qu’Allah :

Jurer par autre qu’Allah, même si le but n’est pas de vénérer la chose par laquelle on jure, comme on vénère Allah. Par exemple : jurer sur l’honnêteté, sur la morale, ou sur l’honneur, … Tout ceci est du polythéisme mineur, car le Prophète – Prière et Salut sur lui – a dit : « Celui qui jure par un autre qu’Allah a commis un acte d’incroyance ou de polythéisme » (At-Tirmidhi, Abû Daoud et Ahmed) et également : « Celui qui jure sur l’honnêteté n’est pas des nôtres. » (Abû Daoud)

 

7. Prendre des tombes comme lieux de culte :

Prendre les tombes comme mosquées ou lieux de prière, ou faire des invocations auprès d’elles. C’est une innovation détestable et une voie vers le polythéisme, car le Prophète – Prière et Salut sur lui – a dit : « Allah maudit les juifs et les chrétiens, ils ont pris les tombes de leurs Prophètes comme mosquées. Ne prenez pas les tombes comme mosquées, car je vous l’interdis. » (Al Boukhari et Mouslim)

Et aussi : « Ne priez pas en direction des tombes. » (Mouslim)

 

8. Construire des tombeaux :

Construire sur les tombes, les plâtrer, écrire dessus, ou y planter des arbres. Ce sont des innovations répréhensibles. Jabir ibn Abdallah – qu'Allah l'agrée – rapporte : « Le Messager d’Allah – Prière et Salut sur lui – a interdit de plâtrer les tombes, de s’asseoir dessus, et de construire dessus. » (Mouslim) et dans une version authentique rapportée par At-Tirmidhi, il est ajouté : « et d’écrire dessus.»

 

9. S’allier aux mécréants :

Être allier des mécréants et les aimer, d’après la parole d’Allah Le Très Haut : {Certes vous avez un bon exemple à suivre en Abraham et ceux qui étaient avec lui, lorsqu’ils dirent à leur peuple : « Nous vous désavouons, ainsi que ce que vous adorez en dehors d’Allah. Nous vous renions. Entre nous, l’animosité et la haine sont apparues à tout jamais, jusqu'à ce que vous croyiez en Allah seulement} (L’Éprouvée, v.4)

 

10. Le Nationalisme :

Être allié de son clan ou de son pays, au détriment de l’alliance et du désaveu pour la croyance, qui se traduit par l’amour pour Allah et la haine pour Allah. C’est une grave erreur. Le Prophète – Prière et Salut sur lui – a dit : « Celui qui aime pour Allah et hait pour Allah, donne pour Allah et prive pour Allah, a complété sa foi. » (Abû Daoud)

 

11. Organiser différentes fêtes innovées :

Organiser différentes fêtes dans le but de se rapprocher d’Allah, comme célébrer l’anniversaire de naissance du Prophète – Prière et Salut sur lui, le nouvel an, ou l’ascension du Prophète – Prière et Salut sur lui –, tout ceci constitue des innovations.

Le Prophète – Prière et Salut sur lui – a dit : « Celui qui innove dans notre religion ce qui n’en fait pas partie, son acte est rejeté. » (Al Boukhari et Mouslim)

Également dans un hadith rapporté par El ‘Irbâd ibn Sâriya : le Prophète – Prière et Salut sur lui – a dit : « Attachez-vous à ma Sunna et à celle des califes bien guidés après moi. Tenez-y fermement. Prenez garde aux nouveautés dans la religion. Car toute nouveauté est une innovation. » (Ahmed, At-Tirmidhi et Ibn Majah)

 

12. Innovez dans les adorations :

Accomplir une quelconque adoration dans le but de se rapprocher d’Allah, sans qu’elle n’ait aucune origine dans la religion. Par exemple : veiller toute la nuit du 15ème jour de Cha’bân, jeûner particulièrement le mois de Rajab, fixer des jours particuliers, ou des semaines, ou des mois, pour accomplir des adorations non légiférées.

En effet, le Prophète – Prière et Salut sur lui – a dit : « Toute innovation est un égarement. » (Mouslim)

De plus, Ibn Mas’oud a dit : « Toute adoration que les compagnons de Mohammed n’ont pas faites, ne la faîtes pas, car les premières générations n’ont pas laissé le choix aux dernières. »

 

13. Se moquer de la religion, de ses adeptes, ou de certains de ses rites :

Par exemple : se moquer de la barbe, des vêtements au dessus des chevilles. C’est un domaine très grave et une voie vers l’incroyance, car se moquer d’Allah, de Son Messager – Prière et Salut sur lui – ou des rites de la religion, est un acte d’incroyance. En effet, Allah Le Très Haut dit : {Si tu les questionnais, ils diraient certainement : « Nous ne faisions que bavardez et nous amusez ! » Dis : « Est-ce d’Allah, de Ses versets et de Son Messager, dont vous vous moquiez ? » Ne vous excusez pas, vous avez bel et bien mécru après avoir eu la foi} (Le Repentir, v.65-66)

 

14. Chercher à ressembler aux mécréants :

Le Prophète – Prière et Salut sur lui – a dit : « Celui qui cherche à ressembler à un peuple, en fait partie. » (Abû Daoud)

 

15. Introduire des mécréants dans la péninsule arabique, sans raison valable :

Le Prophète – Prière et Salut sur lui – a dit : « Faîtes sortir les juifs et les chrétiens de la péninsule arabique, jusqu’à ce qu’il ne reste que des musulmans. » (Mouslim)

 

Nous demandons à Allah de nous pardonner nos erreurs et nos négligences. Et Allah est plus savant.

Source : أخطاء شائعة في العقيدة - D'après les ouvrages : « Point de vue sur beaucoup d’erreurs répandues » de Sheikh Salih Al Sheikh & « Erreurs répandues dans la croyance » de Sheikh Abdel Rahman El Mahmud