La science et la foi...

Sheikh Abdoul-Aziz Ibn Abdallah Ibn Baz (Qu'Allah lui fasse miséricorde) a dit : « La science [al 'ilma] c’est de dire : " Allah à dit [dans Son Livre]... et le Prophète a dit..., c’est cela la véritable science et donc la connaissance du Livre d’Allah et de la Sounna du messager d’Allah et ce qui peut aider à cela [ce qui nous ais parvenu des Salafs As-salih]... Le devoir des gens de science [ahl al ‘Ilm], est de se concentrer sur ces deux grandes règles et d’appeler les gens à se conformer à cela de même pour ce qui est de leurs élèves [toulab al ‘Ilm]. Que leur but ou leur objectif soit de toujours se concentrer sur ce qu’a dit Allah et ce qu’a dit Son messager, de s’y conformer par la pratique et d’appeler les gens à s’y conformer. Il est interdit d’appeler les gens à une quelconque divergence ou division et ne jamais accorder de crédit aux partis d’untel ou un autre, de même que l’avis d’untel ou les paroles d’un autres, mais le devoir qui nous incombe est que l’appel à la religion d’Allah soit unique et identique pour tout le monde c'est-à-dire se concentrer sur ce qu’a dit Allah [dans le Coran] et ce qu’a dit Son messager [dans la Sounna]. Surtout ne pas se concentrer sur une seule doctrine [madhab]… […] Le but des musulmans doit être commun, et leur chemin aussi, celui de se conformer au Livre d’Allah [Al-Kitab] et la Sounna de son messager ! »

La science et la Foi - العلم و الإيمان

Imprimer

Les lecteurs sont nombreux et les jurisconsultes sont de plus en plus rares…

Écrit par Sheikh Sâlih Al-Fawzân. Publié dans La science et la Foi

Les lecteurs sont nombreux et les jurisconsultes sont de plus en plus rares…

Sheikh Salih Ibn Fawzan Abdallah Al Fawzan (Qu'Allah le préserve)

[…] " Allah ne vous retirera pas subitement la science en l'ôtant des poitrines des hommes, mais Il vous en privera en rappelant à Lui les savants, si bien que quand il ne restera plus aucun savant, les ignorants seront ainsi consultés. Ceux-ci lanceront des fatwas sans se baser sur la science; aussi s'égareront-ils et égareront-ils les autres ". [Hadith dans le Sahih de Mouslim 4-2058, d’après `Abd-Allah ibn `Amr ibn Al-`As (qu'Allah soit satisfait des deux)]...


Ecouter Les lecteurs sont nombreux et les jurisconsultes sont de plus en plus rares…
Sheikh Salih Ibn Fawzan Abdallah Al Fawzan

Unable to embed Rapid1Pixelout audio player. Please double check that:  1)You have the latest version of Adobe Flash Player.  2)This web page does not have any fatal Javascript errors.  3)The audio-player.js file of Rapid1Pixelout has been included.

Share selected track on FacebookShare selected track on TwitterShare selected track on Google PlusShare selected track on LinkedInShare selected track on DeliciousShare selected track on MySpace

Télécharger | 02 min : 43


[En réalité], les gens de science sont bien connus. Ce n’est pas tout individu titulaire d'un diplôme – diplômé d’un Institut – ; ce n’est pas tout individu qui a appris un récit prophétique ou des versets coraniques ; ce n’est pas tout individu qui puise que dans les livres qui deviendra [automatiquement] un jurisconsulte.

Les jurisconsultes sont bien connus auprès des gens, malgré cela, certaines personnes ou même la plupart d’entres-elles sollicitent uniquement ceux qui vont dans leur sens. Elles ne rechercheront que ceux qui leur conviendront, tant bien même si celui qui parle est la plus ignorante des personnes ou encore la plus égarée. Le plus important [pour ces personnes] est que cela coïncide avec leur penchant et leur désir ; et ceci représente un immense danger, surtout à notre époque car les savants sont en minorité. Les jurisconsultes sont en minorité alors que les lecteurs ne font qu’augmenter. Les lecteurs sont nombreux et les jurisconsultes, quand à eux, ils se font de plus en plus rares.

Ainsi, la parole du Prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui) qui dit…

[…] " Allah ne vous retirera pas subitement la science en l'ôtant des poitrines des hommes, mais Il vous en privera en rappelant à Lui les savants, si bien que quand il ne restera plus aucun savant, les ignorants seront ainsi consultés. Ceux-ci lanceront des fatwas sans se baser sur la science; aussi s'égareront-ils et égareront-ils les autres ". [Hadith dans le Sahih de Mouslim 4-2058, d’après `Abd-Allah ibn `Amr ibn Al-`As (qu'Allah soit satisfait des deux)] Et certes, il n'est de force ni de puissance qu'en Allah !

Hélas, nous craignons que cela ait bel et bien déjà commencé à notre époque, [c’est la raison pour laquelle] nous devons nous montrer prudents, éprouver de la peur et faire preuve de plus de réserve. Et nous devons focaliser notre choix sur les gens de science et les gens de confiance, ceci, autant que possible… autant que possible et que ce choix se focalise sur ceux qui sont vivants.

Quant aux savants qui ont précédés et les érudits, ceux-là, ils ont disparus ; cependant, le bien se concentre chez ceux qui sont encore vivants, le bien se trouve chez eux : « Craignez Allah autant que vous le pouvez ! ».

Nous demandons enfin à Allah, qu’il nous accorde la réussite pour nous et pour vous afin d'atteindre la connaissance de la vérité et sa mise en pratique. Et que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur notre Prophète Muhammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons. .

[Fin de la réponse du Sheikh]

Source : www.sahab.net - كثر القراء وقل الفقهاء

Paroles émouvantes de Sheikh Salih Ibn Abdallah Fawzan Al-Fawzan (Qu'Allah le préserve).
Traduction rapprochée : AbuKhadidja Al Djazairy