La Profession de Foi - الشيخ عبد العزيز بن باز - رحمه الله

Imprimer

La Croyance en le destin (bien ou mal)

Écrit par Sheikh 'Abdel 'Aziz ibn Baz. Publié dans La Profession de Foi - Ibn Baz

La Profession de Foi authentique et ce qui s’y oppose...

Sheikh 'Abdul 'Aziz Ibn 'Abdullah Ibn Baz (Qu'Allah lui fasse miséricorde)

Notre foi consiste en la croyance en Allah, en Ses anges, en Ses Livres, en Ses messagers, au Jour Dernier et au destin bon ou mauvais.

La croyance en le destin comporte quatre éléments:

¨ Premier élément :

Allah le Tout-Puissant détient la connaissance de ce qui fut et ce qui sera, Il sait aussi parfaitement dans quelles conditions vivent Ses serviteurs. Il connaît leurs moyens de subsistance, le terme de leur vie et aussi chacun de leurs actes et de toutes autres choses les concernant. Rien n'est occulte à Son omniscience.

Allah dit: {Certes, Allah est Omniscient} Sourate Al ‘Ankabut – verset 75

Le Tout-Puissant dit aussi: {…Afin que vous sachiez qu'Allah est en vérité Omnipotent et qu'Allah a embrassé toute chose de (Son) savoir} Sourate At-Talaaq– verset 12

¨ Deuxième élément :

Allah a écrit tout ce qu'Il a destiné et voulu qu'il se produise :

Le Tout-Puissant dit: {Certes, Nous savons ce que la terre rongera d'eux (de leurs corps) et Nous avons un Livre où tout est conservé} Sourate Qâf – verset 04

Allah dit aussi: {Et Nous avons dénombré toute chose dans un registre explicite} Sourate Yâ-Sîn – verset 12

Il dit aussi: {Ne sais-tu pas qu'Allah sait ce qu'il y a dans le ciel et sur la terre ? Tout cela est dans un Livre, et cela est pour Allah bien facile} Sourate Al Hajj – verset 70

¨ Troisième élément :

La croyance en la volonté absolue d'Allah, de ce qu'Il veut " est " et ce qu'Il ne veut pas " n'est pas ".

Allah dit: {Allah fait ce qu'il veut} Sourate Al Hajj – verset 18

Il dit aussi: {Quand Il veut une chose, Son commandement consiste à dire: "Sois", et c'est} Sourate Yâ-Sîn – verset 82

Il dit aussi: {Mais vous ne pouvez vouloir, que si Allah veut, (Lui), le Seigneur de l'Univers} Sourate At-Takwir – verset 29

¨ Quatrième élément :

Allah a créé toutes les créatures et il n'y a pas de créateur en dehors de Lui et pas de Seigneur en dehors de Lui :

Le Tout- puissant dit: {Allah est le Créateur de toute chose, et de toute chose Il est Garant} Sourate Az-Zoumar – verset 62

Allah dit: {Ô hommes! Rappelez-vous le bienfait d'Allah sur vous: existe-t-il en dehors d'Allah, un créateur qui du ciel et de la terre vous attribue votre subsistance ? Point de divinité à part Lui! Comment pouvez-vous vous détourner (de cette vérité) ?} Sourate Fatir – verset 03

La croyance en le destin englobe les quatre éléments cités ci-dessus chez les Gens de la Sounna et du Consensus contrairement aux hérétiques qui ont renié l'un ou l'ensemble de ces éléments.

La croyance en Allah implique aussi la foi en ce qui se manifeste par les paroles et les actes, la foi augmente par l'obéissance et diminue par les péchés.

Cette croyance ne permet pas pour autant de qualifier délibérément un musulman de mécréant par ses péchés dont le degré d’hérésie se trouve proche de celui du polythéisme (Shirk) et de la mécréance (Koufr), notamment la fornication, le vol, l'usure, la consommation d'alcool, l'ingratitude envers les parents ou d’autres grands péchés tant que cela n'est pas été autorisé [il faut apporter la preuve de cette hérésie].

Allah dit: {Certes Allah ne pardonne pas qu'on Lui donne quelque associé. A part cela, Il pardonne à qui Il veut} Sourate An-Nissa – verset 42

Dans les hadiths authentiques, le Messager d' Allah (paix et bénédictions d’Allah sur lui) a affirmé qu'Allah fera sortir Feu [de l'Enfer] tous ceux qui ont dans leur cœur le poids d'un grain de moutarde de foi.

Parmi les aspects de la foi en Allah, l'amour pour la cause d'Allah et la haine pour la cause d'Allah, la loyauté pour la cause d'Allah et l'aversion pour la cause d'Allah. Le croyant doit aimer et être fidèle envers les croyants et doit mépriser et combattre les mécréants.

Les Gens de la Sounna et du Consensus croient que les grands croyants de la Oumma sont les compagnons du Messager d'Allah (paix et bénédictions d’Allah sur lui), d’ailleurs ils entretiennent une immense affection et une grande loyauté envers eux. Ils croient aussi qu'ils sont les meilleurs et les plus nobles des hommes après les prophètes, car le Messager (paix et bénédictions d’Allah sur lui) a dit: " Le meilleur des siècles est le mien, puis celui qui le suit, puis celui qui suit ce dernier". Hadith Sahih dans la sahiha de Boukhari et Mouslim

 

Le meilleur des compagnons du prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui) est par ordre de préférence sont: Abou Bakr As-Siddîk, ‘Omar Al-Fârouk et Outhmân Dhoun An-Nourayn, ‘Ali AI-Mourtada (qu’Allah les agrée tous).

Ensuite se suivent les dix autres compagnons du prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui) qui font parti de ceux dont l'accès au Paradis à été annoncé et enfin le reste des compagnons qu'Allah soit satisfait d'eux tous (qu’Allah les agrée).

Les Gens de la Sounna et du Consensus se refreinent de soulever les problèmes intervenus entre les compagnons du prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui) et estiment qu'ils avaient fait de leur mieux pour expliquer et interpréter les textes religieux, il y avait parmi eux ceux qui avaient raison et ceux qui probablement avaient tort et par conséquent certains reçurent une double récompense, d’autres qu’une.

Les Gens de la Sounna et du Consensus entretiennent aussi une immense affection pour la famille du Messager d'Allah (paix et bénédictions d’Allah sur lui) qui ont cru en lui et l’ont soutenu, ainsi que les épouses du Messager d'Allah (paix et bénédictions d’Allah sur lui), les mères des croyants (oumahât al mou’minin) qu'Allah soit satisfait de chacune d'entres elles.

Les Gens de la Sounna et du Consensus désavouent la voie de ceux qui s'opposent ou méprisent les compagnons du Messager d'Allah (paix et bénédictions d’Allah sur lui) et qui les insultent, critiquent les membres de sa famille ou alors qui leur donnent un statut autre que celui accordé par Allah. Ils condamnent aussi la voie de ceux qui portent atteinte aux membres de la famille du Prophète soit par leurs dires ou par leurs actions.

Tout ce que nous avons cité plus haut résume en fait la Profession de Foi Authentique, ce pour laquelle Allah a envoya Son Messager Mohammed (paix et bénédictions d’Allah sur lui), cette Profession est celle du " groupe sauvé " des flammes de l’Enfer et dont le Prophète a dit d’eux: « Une partie de ma Oumma demeurera sur la voie de la vérité et sera victorieuse, aucun ne pourra lui porter atteinte jusqu'à l'heure de l'ordre d'Allah le Tout-Puissant».

Le Messager d' Allah (paix et bénédictions d’Allah sur lui) a dit aussi: " Les juifs se sont divisés en soixante douze groupes (sectes), les chrétiens se sont divisés en soixante douze groupes (sectes) et cette Oumma se divisera en soixante treize groupes (sectes). Tous ces groupes seront voués à l’Enfer sauf un.

Les compagnons demandèrent: « Et lequel Ô Messager d'Allah? ».

Il répondit: « Celui qui empreinte ma voie et celle de mes compagnons (en exemple) ». "

>> Cette profession de foi représente ce à quoi il faut s’attacher et suivre avec droiture tout en évitant soigneusement ce qui peut nous en éloigner".

Les personnes qui s’affranchissent de cette confession sont ceux qui suivent une voie contradictoire.

Il existe différents groupes, notamment ceux qui vénèrent des idoles ou statuettes, ceux qui glorifient les anges et les tombeaux, les djinns et les arbres, les pierres et d’autres fausses divinités… Ceux-là ont réfuté l’appel des messagers et ont fait le choix d’emprunter une voie opposée et contraire comme ce fut le cas de la tribu de Quraychite et les autres arabes avec le Messager d' Allah (paix et bénédictions d’Allah sur lui). Ces tribus avaient pour habitude d'implorer leurs idoles lorsqu’ils en sentaient le besoin ou lorsque la maladie les touchait ou en temps de guerre, ils offraient des sacrifices et formulaient de vœux à ces idoles.

C’est pour cela que lorsque le Messager d'Allah (paix et bénédictions d’Allah sur lui) dénigra leur croyance (Shirk) et leur ordonna de se diriger vers l’adoration exclusive d’Allah, ils s'étonnèrent de ces propos et refusèrent son appel.

{Réduira-t-il les divinités à un Seul Dieu ? Voilà une chose vraiment étonnante} Sourate Saad – verset 05

Il ne cessa pas de les appeler à Allah pour les détourner du polythéisme, Il perpétua ses prêches en leur expliquant la vérité sur ce à quoi consistait son appel [At-Tawhid] jusqu'à ce qu’une partie d'entre eux embrassa la religion d'Allah par Sa grâce et ensuite le nombre de croyants se multiplia. C’est alors que la religion d’Allah est apparue au grand jour et qu’elle s’est élevée au dessus de toutes les autres religions et s’est répandue après une longue prédication acharnée et sans repos menée par le Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah sur lui), ses compagnons (qu’Allah les agrée tous) et les générations qui l’ont suivis dans cette voie.

Ensuite, la situation est devenue tout autre car la plupart des gens succombèrent à l'ignorance et retournèrent vers leur ancienne croyance païenne. Ils ont délibérément exagéré dans la vénération des prophètes et des bien-aimés d'Allah en leur donnant des statuts divins et se sont mis à les implorer pour qu’ils exaucent leurs vœux et leurs désirs, succombant ainsi dans les différentes formes de polythéisme.

Malheureusement, ils ignoraient la véritable signification des termes de la profession de foi : « LA ILAHA ILA ALLAH » : Nulle divinité n’est en droit d’être adorée à part Allah …comme le firent les mécréants des tribus arabes d'antan. Qu'Allah nous vienne au secours !

Le polythéisme est toujours d’actualité à notre époque, car il a été véhiculé dans le temps par l’ignorance des gens et l’éloignement de l’éloquence qui nous sépare de celle du Prophète. En fait, même si le temps les sépare, les gens d’aujourd’hui emploient le même argument que ceux qu'évoquaient déjà les polythéistes d'antan, ils disaient: {Ceux-ci sont nos intercesseurs auprès d'Allah} Sourate Yûnus – verset 18

Le Tout-Puissant dit à ce propos: {Nous ne les adorons que pour qu'ils nous rapprochent davantage d'Allah.} Sourate Az-Zoumar – verset 03

Allah a réfuté ce genre d’argument et démontré que quiconque adorerai un autre être de quelque nature qu'il soit, Lui aura pris quelque associé et mécru.

Comme Il a dit : {Ils adorent au lieu d'Allah ce qui ne peut ni leur nuire ni leur profiter et disent: ‹ Ceux-ci sont nos intercesseurs auprès d'Allah › Ceux-ci sont nos intercesseurs auprès d'Allah} Sourate Yûnus – verset 18

Et Il répondit ‘aza oua jal : {Dis: ‹Informerez-vous Allah de ce qu'Il ne connaît pas dans les cieux et sur la terre ? › Pureté à Lui, Il est Très élevé au-dessus de ce qu'Ils Lui associent!} Sourate Yûnus – verset 18

Allah le Tout-Puissant a démontré dans ce verset que le culte des prophètes et des saints ou autres fausses divinités est considéré comme étant du polythéisme dans le sens le plus extrême que l’on peut trouver en dépit du fait que ces gens-là le désignent par d’autres appellations.

Allah répond à ceux-là en affirmant: {En vérité, Allah jugera parmi eux sur ce en quoi ils divergent. Allah ne guide pas celui qui est menteur et grand ingrat} Sourate Az-Zoumar – verset 03

Ainsi le Tout-Puissant a montré que ceux qui ne Lui vouent pas un culte exclusif et essayent de se rapprocher d'un autre que Lui quant il s’agit de l’implorer dans la crainte, dans l'espoir ou toutes autres formes de culte, ont mécru en Lui ! Leur plus grand mensonge contre Allah c’était de dire que leurs divinités les rapprochent davantage d'Allah.

Parmi les croyances qui versent dans la mécréance, contraires à la profession de foi authentique et totalement opposées aux messages apportés par les prophètes, celles des personnes qui se disent athées notamment tous les contemporains de Marx, Lénine et d'autres prédicateurs de l'athéisme et de la mécréance connu sous différentes appellations (les socialistes, les communistes ou les bouddhistes et les autres).

Leurs idéologies reposent sur la non existence d'Allah et uniquement l'aspect matériel de la vie, ils renient également le jugement dernier, le Paradis, l'Enfer et donc toutes les religions. Ceci apparaîtra être d’une évidence pour celui qui se donnera la peine d’étudier leurs écrits (livres).

Cette croyance ne va qu’à l'encontre de toutes les religions [célestes] et mène très certainement ces adeptes que vers des conséquences des plus néfastes ici bas et dans l'au-delà.

Parmi les croyances qui vont à l’encontre de la vérité, celle de quelques occultistes et soufis. Certains adeptes de cette croyance pensent que ce qui se font appeler « les bien-aimés d'Allah – Al-Awliyaa » ont une influence ou un rôle à jouer aux côtés d'Allah dans la gestion et la souveraineté du monde. Ils les appellent aussi les pôles (Al-Aqtab), les repères (Al-Awted), les Âghawâts et d'autres noms qu'ils ont purement et tout simplement inventés pour nommer leurs propres divinités, ce qui constitue le pire des aspects du polythéisme. D’ailleurs ce genre de comportement est encore plus méprisable que les coutumes préislamiques des Arabes, car ces derniers n'associaient pas à Allah d'autres divinités dans leur croyance, mais ils le faisaient apparaître uniquement pendant leur culte et qu’en période grasse, par contre aussitôt que les difficultés apparaissaient, ils Lui vouaient un culte exclusif en toute sincérité.

Allah le Tout-Puissant: {Quand ils montent en bateau, ils évoquent Allah Lui vouant exclusivement le culte. Une fois qu'Il les a sauvés (des dangers de la mer en les ramenant) sur la terre ferme, voilà qu'Ils lui donnent un associé" } Sourate Al Ankabut – verset 65

Ils reconnaissaient donc que la divinité était exclusive à Allah.

Allah dit: {Et si tu leur demandes qui les a créés, ils diront très certainement: Allah} Sourate Az-Zukhruf – verset 87

Le Tout-Puissant dit aussi: {Dis: Qui attribut de la nourriture du ciel et de la terre ? Qui détient l'ouïe et la vue, et qui fait sortir le vivant du mort et fait sortir le mort du vivant, et qui administre ? Ils diront: "Allah". Dis alors: Ne Le craignez-vous donc pas ? } Sourate Yûnus – verset 31

Les associateurs actuels se distinguent des anciens par deux éléments nouveaux qui sont venu se greffer à cette forme de polythéisme déjà répandue à savoir:

Le premier:

L'association d'une divinité à Allah que nous appelons polythéisme dans la Seigneurie (Shirk Ar-Rouboubîya).

Le deuxième:

L'association en période grasse et lors de l’apparition de difficultés comme l'ont constaté ceux qui ont vécu parmi eux et vu ce qu'ils faisaient au pieds de la tombe de Houssayn, d'Al-Badawi et d'autres en Egypte, et sur la tombe d'Al-Aydarous à Aden, d'Al-Hâdi au Yémen, celle d'Ibn Arabi en Syrie, celle de Abdil-Kâdir Al-Jîlâni en Irak et bien d'autres tombes devenues le lieux célèbres par cette forme de pratique qui malheureusement détourne le public musulman vers la célébration d’un culte consacré à autre qu’Allah.

Peu de gens condamnent cette ignorance et font l’effort d’enseignent aux gens le véritable monothéisme [At-Tawhid] auquel appelait le Prophète Mohammed (paix et bénédictions d’Allah sur lui) et les autres prophètes avant lui.

Nous appartenons à Allah et à Lui nous retournerons… !

Nous implorons Allah de les guider vers la voie de la raison et d’augmenter parmi eux le nombre d‘hommes pieux et de bonne volonté pour diffuser la profession de foi authentique. Nous L'implorons pour qu'Il aide les dirigeants et les Savants musulmans à combattre et éradiquer ce fléau, Il est l'Audient, le Proche.

Parmi les autres croyances qui s’opposent à cette profession authentique de foi et qui concerne les Noms et Les attributs d'Allah, celle présentent chez quelques groupes d’hérétiques appelés Al Jahmiya et les Moâtizilites et tous ceux qui suivent la même doctrine en reniant (nafyou) les qualités d'Allah et en altérant (ta'til) les attributions relatifs à la perfection d’Allah le Tout-Puissant. Ils ont aussi qualifié Allah le Tout Puissant de certaines caractéristiques comme la néantité (ma'doumat), l’immobilité (joumadat)et immuabilité (moustahilat) dans leurs altérations alors qu’Allah le Très Haut est au-dessus de toutes leurs descriptions.

Les Ach'ârites sont eux aussi considéré comme étant un groupe égaré, car ils disent renié uniquement certaines qualités d'Allah et pas toutes. Ce groupe se sont contredits dans absolument tous les arguments qu’ils avancent que se soit des textes coraniques ou provenant de la Sounna authentique car ils sont contraires à la bonne raison et n’aspirent qu’au défaitisme.

Les Gens de la Sounna et du Consensus se sont restreint en ce qui concerne les Noms et les Attributs d’Allah, à ce qu’Allah S’est attribué à Lui-même dans Son Livre (Qur’an) ou ce que Son prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui) Lui a attribué dans la Sounna authentique, au sens le plus juste et sans représentation ni ressemblance. Ils transcendent Allah au-dessus de toute ressemblance à Ses créatures sans pour autant modifier Ses Attributs. Ils se sont ainsi conformés à la voie la plus juste en harmonie avec tous les arguments. Ainsi, ils ont choisi la voie du salut et du bonheur ici bas et dans l’au- delà, celle de la droiture qu’avaient emprunté les Salafs de cette Oumma ainsi que leurs imams ou dirigeants.

Les conditions des musulmans d'aujourd'hui ne s'amélioreront que s'ils suivent le pas de leurs prédécesseurs, observent les commandements du Coran et de la Sounna et abandonnent tout ce qui s’y oppose.

Source : www.binbaz.org.sa
Traduction revue par : AbuKhadidja Al Djazairy
25 Safar 1426 – 04/04/05