Par la sagesse nous devons appeler à Allah et la « sagesse » signifie la science [Al ‘Ilm]

Sheikh Muhammad Salih Al 'Outhaymine (Qu'Allah lui fasse miséricorde)- a dit dans "Liqâ_ât Al-Bab Al-Maftouh (1/493)" : « Celui qui réprouve le mal est comme le médecin, si en arrivant devant une blessure il l’ouvre tout de suite pour la nettoyer, il peut causer un mal plus grand encore. Mais s'il l’ouvre doucement en patientant sur les mauvaises odeurs qu’il peut sentir cela est meilleur afin d’atteindre son objectif. Si vous vous asseyez avec ceux qui commettent de mauvaises actions ce n’est pas pour rechercher le mal qu’ils commettent mais pour les appeler à Allah. Et je pense que toute personne douée de raison, si elle a à ses côté un homme de bien, laissera tôt ou tard le péché, mais il se peut aussi qu’il refuse, continue et augmente dans le péché .

Il faut patienter, mais lorsque tu sais qu’il n’y a plus d’espoir, ne t’assieds plus avec lui, au contraire il t’est obligatoire de t’écarter de lui...»

La Da'wa Salafiya - الدعوة السلفية

Imprimer

Les gens de la Sounna sont tel un bouclier protecteur contre le désordre !

Écrit par Sheikh Muhammad Ibn Abd Wahhâb Al Wussâbi . Publié dans La Da'wa Salafiya

Les gens de la Sounna sont tel un bouclier protecteur contre le désordre !

Sheikh Muhammad Ibn Abd Wahhâb Al Wussâbi (Qu'Allah le préserve)

 On ne peut attendre de ces manifestations que des troubles obscurs, que de la haine, que des meurtres et des tueries, que des tourments et du désordre, veillez-donc à préserver ce climat de paix ! – qu’Allah vous en récompense –veillez-donc à préserver ce climat de paix, à conserver la tranquillité, la sérénité, la quiétude et ne vous précipitez pas et soyez avec les gens de science. Et les endurants auront leur pleine récompense sans compter !


Ecouter Les gens de la Sounna sont tel un bouclier protecteur ... 
Sheikh Muhammad Ibn Abd Wahhâb Al Wussâbi

Unable to embed Rapid1Pixelout audio player. Please double check that:  1)You have the latest version of Adobe Flash Player.  2)This web page does not have any fatal Javascript errors.  3)The audio-player.js file of Rapid1Pixelout has been included.

Share selected track on FacebookShare selected track on TwitterShare selected track on Google PlusShare selected track on LinkedInShare selected track on DeliciousShare selected track on MySpace

Voir la vidéo Format (mp4) | Télécharger | 04 min : 47


Question :

" Les critiques fusent envers les gens de la Sounna quant à leur position vis-à-vis des gouverneurs et en raison de leur point de vue sur les manifestations à tel point que certains d’entres eux disent même ceci : « Les gens de la Sounna sont tel un bouclier protecteur autour des gouverneurs », nous souhaiterions donc un éclaircissement et des conseils à ce sujet, barak Allah ou fikoum. "

Réponse :

 

Les gens de la Sounna sont tel un bouclier protecteur contre le désordre, contre les troubles, contre les tourments. Ils sont tel un bouclier protecteur, après Allah – Gloire et pureté à Lui - contre les révolutions, contre les soulèvements (coup d’état), contre le chaos, contre les tribulations, contre les séditions et les tourments.

A vous d’en tirer une leçon de ce qui a déjà touché les autres, comme pour la Somalie, voyez -donc depuis combien de temps le désordre s’y est installé ? Et les troubles, les tribulations, les tourments, les meurtres et les tueries…jusqu’à ce jours et Seul Allah sait quant est-ce que cela se terminera !

O mes frères ! Les gens de la Sounna sont des gens de science, ils sont ceux qui ont la bonne compréhension, la clairvoyance, et ils sont ceux qui font preuve d’une grande fiabilité, ils savent temporiser quand il le faut et savent mesurer les avantages des inconvénients. Ils réunissent les preuves tirées de la législation et les mettent en application dans leur vie.

On ne peut attendre de ces manifestations que des troubles obscurs, que de la haine, que des meurtres et des tueries, que des tourments et du désordre, veillez-donc à préserver ce climat de paix ! – qu’Allah vous en récompense –veillez-donc à préserver ce climat de paix, à conserver la tranquillité, la sérénité, la quiétude et ne vous précipitez pas et soyez avec les gens de science.

Il a été rapporté dans un hadith la parole du Prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui) ceci : « Écoute et Obéis… » C’est-à-dire au gouverneur : « …même si on frappe ton dos et qu’on prend tes biens… » [Al-Boukhari et Mouslim] ; c’est-à-dire que tu écoutes et tu obéis et tu patientes, patiente-donc et ne te révolte pas contre le gouverneur musulman (celui qui détient le pouvoir) même s’il est injuste, même si c’est un tyran, car se révolter contre lui n’est pas chose facile et n’engendrera que des tourments, des tribulations, des meurtres et des tueries.

Appliquez-donc ce qui vous a été transmis du Messager (paix et bénédictions d’Allah sur lui) et attendez-vous à un bien et observez ce qui est dans le Livre et dans la Sounna : Est-ce que le Coran et la Sounna vous commandent le désordre et les calamités ainsi que de se rebeller contre le gouverneur musulman ?

La réponse est non ! [Je dirais que] c'est plutôt l'inverse même.

Tout ce désordre a été encouragé par les mécréants ; qu’entend-on précisément par désordre ?

À savoir, si un gestionnaire ou un directeur général ou alors un gouverneur ou un président ou un ministre ne convient plus, alors les gens protestent contre lui en manifestant. Ils se mettent d’abord à le blâmer puis exigent de lui sa démission sur le champ ; Ils se rassemblent en un attroupement de jeunes, un groupe d’enfants et de personnes qui n’ont pas d’emploi, de chômeurs, et ils sortent tous en hurlant et en proférant des insultes contre lui.

Est-ce que ce moyen est-il un moyen légiféré pour eux ?

Le gouverneur deviendrait-il soudainement telle une personne ordinaire à leurs yeux, semblable à un vulgaire personnage qui n’a aucune valeur et qui ne mérite plus aucun respect ? Voilà ce qu’on entend par désordre mes frères !

Et tout ceci est le résultat de la démocratie, c’est en effet les conséquences de la démocratie : le désordre, les troubles, les tourments, les tribulations, la rébellion contre le gouverneur, les meurtres et les tueries, la liberté au non de la liberté et au nom de la démocratie.

Dis-leur maintenant de récolter les fruits de cette démocratie, un désordre de nuit comme de jour !

Les gens de la Sounna, quant à eux – qu’Allah les récompense –, ils sont les prêcheurs de la quiétude et de la paix, ils sont les prêcheurs du Tawhid et de la bonne Croyance, de l’adoration et de la prière, de la droiture et de la patience.

Patientez-donc avec le gouverneur même s’il est injuste… « Et les endurants auront leur pleine récompense sans compter. » [Sourate Az-Zoumar V.10]

Et c'est Allah qui accorde la réussite

Source : www.olamayemen.com - www.sahab.net - أهل السنة هم الدرع الواقي من الفوضى

Fatwa de Sheikh Muhammad Ibn Abd Wahhâb Al Wussâbi (Qu'Allah le préserve) - 15 / 3 / 1432 de l’Hégire.
Traduction rapprochée : AbuKhadidja Al Djazairy