Par la sagesse nous devons appeler à Allah et la « sagesse » signifie la science [Al ‘Ilm]

Sheikh Muhammad Salih Al 'Outhaymine (Qu'Allah lui fasse miséricorde)- a dit dans "Liqâ_ât Al-Bab Al-Maftouh (1/493)" : « Celui qui réprouve le mal est comme le médecin, si en arrivant devant une blessure il l’ouvre tout de suite pour la nettoyer, il peut causer un mal plus grand encore. Mais s'il l’ouvre doucement en patientant sur les mauvaises odeurs qu’il peut sentir cela est meilleur afin d’atteindre son objectif. Si vous vous asseyez avec ceux qui commettent de mauvaises actions ce n’est pas pour rechercher le mal qu’ils commettent mais pour les appeler à Allah. Et je pense que toute personne douée de raison, si elle a à ses côté un homme de bien, laissera tôt ou tard le péché, mais il se peut aussi qu’il refuse, continue et augmente dans le péché .

Il faut patienter, mais lorsque tu sais qu’il n’y a plus d’espoir, ne t’assieds plus avec lui, au contraire il t’est obligatoire de t’écarter de lui...»

La Da'wa Salafiya - الدعوة السلفية

Imprimer

Appelez au Tawhid avant tout !

Écrit par Sheikh Mohammed Nasser-Ad-Dine Al Albani. Publié dans La Da'wa Salafiya

Appelez au Tawhid avant tout !

Sheikh Muhammad Nasser Ad-Dinne Al Albani (Qu'Allah lui fasse miséricorde)

 « La plupart des musulmans contemporains perçoivent mal la signification de l'attestation de foi (la ilaha ila Allah), bien qu'ils attestent de l'unicité divine dans l'adoration, ils ne conçoivent malheureusement pas très bien ce que cela signifie...»


Ecouter Appelez au Tawhid avant tout !
Sheikh Muhammad Nasser Ad-Dinne Al Albani

Unable to embed Rapid1Pixelout audio player. Please double check that:  1)You have the latest version of Adobe Flash Player.  2)This web page does not have any fatal Javascript errors.  3)The audio-player.js file of Rapid1Pixelout has been included.

Share selected track on FacebookShare selected track on TwitterShare selected track on Google PlusShare selected track on LinkedInShare selected track on DeliciousShare selected track on MySpace

Télécharger | 59 min : 10


Sheikh Muhammad Nasir Ad-Dine Al Albani (Qu'Allah lui fasse miséricorde)a dit:
La plupart des musulmans contemporains perçoivent mal la signification de l'attestation de foi (la ilaha ila Allah), bien qu'ils attestent de l'unicité divine dans l'adoration, ils ne conçoivent malheureusement pas très bien ce que cela signifie.

Il est même possible qu'ils comprennent carrément le contraire, voici l’exemple d’un auteur musulman qui a composé un traité relatif a cette question et il s'est prit en voulant expliquer l'attestation de foi à dire qu'elle signifiait :" Il n'y a pas d'autre Seigneur qu'Allah ".

Nous pouvons remarquer que c'est exactement ce dont les premiers païens étaient convaincus. Toutefois, cette croyance insuffisante ne leur fut d'aucune utilité.
Allah ‘aza oua djal a révélé : « Si tu leur demandais: "Qui a créé les cieux et la terre?", Ils diraient assurément: "Allah" ». (Az-Zoumar, 38)

Les polythéistes savaient très bien que cet univers avait pour Seul et Unique Créateur Allah, ce qui ne les empêchait pas le moins du monde à lui attribuer des égaux, et des associés dans l'adoration. Ils invoquaient autre qu’Allah, sacrifiaient pour autre qu’Allah, recherchaient le secoure, la fécondité, la guérison en d'autre qu'Allah.

Il n'était pas besoin de les convaincre que le Créateur des cieux et de la terre était est Unique, le problème était qu'ils s'adonnaient à l'adoration d'une multitude de fausses divinités.

C'est pourquoi, le Seigneur a réfuté cette croyance erronée. Il a informé qu'elle n'était rien d'autre qu'une forme d'adoration consacrée à autrui en disant :
" …Tandis que ceux qui prennent des protecteurs en dehors de Lui (disent): "Nous ne les adorons que pour qu'ils nous rapprochent davantage d'Allah"... " (Az-Zoumar, 03)

Les polythéistes savaient pertinemment que l'attestation de foi impliquait délaisser les fausses divinités, pour ne vouer un culte qu'à Allah, mais ils s'y refusaient.

Tandis que la majorité des musulmans d'aujourd'hui expliquent l'attestation de foi en disant : " Il n'y a d'autre Seigneur qu'Allah " (en voulant dire par là, qu’Allah est le seul Créateur et Le Seul régisseur de cet univers).

En prétendant : " Il n y a d'autre divinités en dehors de Dieu ", alors qu'ils vouent l'adoration à autrui, ils ne se distinguent en rien aux premiers païens dans la croyance, bien qu'ils revendiquent en apparence leur appartenance à cette religion.
En effet, par ces mots ils expriment dans la forme qu'ils sont musulmans. Ainsi, il est impératif à tous, en tant que prêcheurs de se pencher sur l'Unicité, et de présenter tous les arguments possibles afin d'ôter de l'esprit des crédules tout amalgame, et de leur ancrer le sens profond de cette attestation.

Ces pauvres malheureux ont perpétré l'inverse de ce qu’elle implique.

Appeler à l'unicité, et la faire ancrer dans le cœur des gens nécessite de notre part de la faire concevoir précisément, et non pas se contenter de réciter uniquement des versets sans les expliquer, comme il fut le cas à la première époque, pour deux raisons :

  • Premièrement : aux premiers temps, ils comprenaient facilement les expressions arabes auxquelles ils étaient familiarisés.
  • Deuxièmement : Il n'existait pas à cette époque de déviation au niveau de la croyance, ni d'égarement provenant de doctrines philosophiques, et des sciences du discours venant perturber de saines convictions.

    La situation des musulmans de notre époque est totalement différente de celle de nos ancêtres.

    De ce fait, il ne faut donc pas croire que le vrai culte soit aussi facile à propager comme il le fut au premier siècle de l'islam.

[Fin de la réponse du Sheikh]

Source : www.alalbany.net - التوحيد أولاً يا دعــاة الإسلام

Extrait du livret " L'unicité tout d'abord chers prêcheurs "
de Sheikh Mohammed Nasser-Ad-Dine Al Albani (Qu'Allah lui fasse miséricorde)