Imprimer

Rappelle-toi !... O toi qui ne retiens pas ta langue !

Écrit par Sheikh Salih Ibn Sa'ad As-Suheemy . Publié dans Fatawa Diverses

Rappelle-toi !... O toi qui ne retiens pas ta langue !

Sheikh Salih Ibn Sa'ad As-Suheemy (Qu'Allah le préserve)

Sheikh Salih Ibn Sa'ad As-Suheemy a dit : " ...[Je dis] à tous ceux qui osent médire des savants de la Oumma, quel que soit le niveau de science qu’il ait pu atteindre, qu’il s’agisse de Sheikh Al-Albani - Qu’Allah lui fasse miséricorde, ou de Sheikh Ibn Baz…ou de n’importe quel autre savant parmi nos savants des gens de la Sounna qui sont au service de la vérité et par celle-ci ils appellent à la justice ; ceux qui jouissent d'un grand prestige auprès de cette Oumma et qui ont éduqué correctement les gens, les dirigeant ainsi vers la bonne guidée en s’appuyant uniquement sur le Livre d’Allah –le Très Haut- et la Sounna de Son Messager (paix et bénédictions d’Allah sur lui)…


Ecouter Rappelle-toi !... O toi qui ne retiens pas ta langue !
Sheikh Salih Ibn Sa'ad As-Suheemy

Unable to embed Rapid1Pixelout audio player. Please double check that:  1)You have the latest version of Adobe Flash Player.  2)This web page does not have any fatal Javascript errors.  3)The audio-player.js file of Rapid1Pixelout has been included.

Share selected track on FacebookShare selected track on TwitterShare selected track on Google PlusShare selected track on LinkedInShare selected track on DeliciousShare selected track on MySpace

Voir la vidéo Format (mp4) | Télécharger | 10 min : 00


En l’année 1402 de l’hégire, notre Sheikh à donné [un discours], le savantissime et l’honorable savant, le Sheikh Muhammad Aman Ibn 'Ali Al-Jami – qu’Allah lui fasse miséricorde…car nous invoquons Allah en sa faveur pour qu'll lui accorde le pardon et la miséricorde, n'en déplaise aux Hizbiyyins et en dépit des Hikhwaniyyins (frères musulmans) ainsi que les Tablighiyyins (les tabligh) et les Sourouriyyins (les sourourites) et à tous ceux qui ont emprunté leur voie autre que celle des croyants, qu’Allah lui fasse miséricorde ! Vraiment, il a été éprouvé d'une belle épreuve pour préserver le Dogme et il n’a cessé d’être persécuté dans le chemin d’Allah par certains individus malades, c’est à dire des personnes dont les cœurs sont malades.

Il a enseigné un grand nombre de livres relatifs à la Croyance [AlAquida] à la Sainte Mosquée du Prophète et il fut l’élève de deux éminents savants, les deux grands muftis, l’honorable Sheikh Muhammad ibn Ibrâhîm (ancien Mufti d'Arabie Saoudite) et l’honorable Sheikh 'Abdoul 'Aziz ibn 'Abdullah ibn Baz (ancien Mufti d'Arabie Saoudite) – qu’Allah leur fasse grâce d’une immense miséricorde. Cet illustre Sheikh fut un de leurs élèves, dont les faibles d'esprit dénigrent, ces jeunes gens faibles d'esprit, à moitié instruits, qui ne font que copier ce qu’on leur montre, ceux qui ne savent pas peser le poids des mots qui sortent de leur bouche lorsqu’ils critiquent les savants de la Oumma, [À eux] je leur rappelle la parole d’Allah, gloire et pureté à Lui, selon laquelle le Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah sur lui) rapporte de son Seigneur ceci : « Quiconque prend un de Mes alliés comme ennemi, Je lui déclare la guerre ». [Rapporté par Al-Boukhari] et dans l’autre version : « Quiconque montre de l'inimitié à un de Mes alliés, vient de Me déclarer la guerre [à Allah] »… Qu’en est-il de cet allié s’il est un grand savant parmi les savants de l'islam, obéissant au Seigneur, de ceux qui font obstacle aux déformations des exagérateurs envers le Livre d’Allah –le Très Haut-, s’opposant aux usurpations des négateurs et aux interprétations des ignorants.

[Je dis] à tous ceux qui osent médire des savants de la Oumma, quel que soit le niveau de science qu’il ait pu atteindre, qu’il s’agisse de Sheikh Al-Albani - Qu’Allah lui fasse miséricorde, ou de Sheikh Ibn Baz…ou de n’importe quel autre savant parmi nos savants des gens de la Sounna qui sont au service de la vérité et par celle-ci ils appellent à la justice ; ceux qui jouissent d'un grand prestige auprès de cette Oumma et qui ont éduqué correctement les gens, les dirigeant ainsi vers la bonne guidée en s’appuyant uniquement sur le Livre d’Allah –le Très Haut- et la Sounna de Son Messager (paix et bénédictions d’Allah sur lui)… :

Ecoutez les Fatawa (avis) de nos Shouyoukhs au sujet de cet érudit, le Sheikh Muhammad Aman 'Ali Al-Jami !

Écoutez ce que disent nos Shouyoukhs, ce que dit l’honorable mufti, Sheikh Abdul Aziz Abdullah Al-Cheikh, l’honorable Sheikh Saleh Ibn Fawzan Al Fawzan, l’honorable Sheikh Abdullah Al-Ghoudayan, l’honorable Sheikh Saleh Al-Cheikh et les autres, ces imams de la guidé et nos éminents Shouyoukhs… et également l’honorable Sheikh Saleh Al-Louhaydane et bien d’autres qui font l'éloge de ce Sheikh parce qu’il enseignait avec la plupart d’entres-eux et fut pour d’autres, un confrère à la faculté de la chari’a à Ryad (Arabie Saoudite), ainsi que l’élève de grands savants.

Écoutez donc les paroles de ces gens-là et n'écoutez pas ceux qui viennent avec de faux discours ! Fût-ce par les propos d'un prétendu éminent "Docteur", l’auteur d’une cassette dans laquelle il se permet l’appellation "Al-Jamiya", ne soyez pas dupé par ses paroles fallacieuses !

Craignez Allah ! Car la chair des savants est empoisonnée, tel est donc le jugement d'Allah envers ceux qui amoindrissent le prestige (rang) de ces gens-là (les savants) !

Craignez Allah ! Car la chair des savants est empoisonnée, tel est donc le jugement d'Allah envers ceux qui amoindrissent le prestige (rang) de ces gens-là (les savants) !

Craignez Allah ! Ô vous qui accusez certains savants de la Oumma d’irja (croyance de l’ajournement) !

Craignez Allah ! Ô vous qui incriminez certains savants de la Oumma d’être des corrompus !

Craignez Allah ! Ô vous qui diffamez les savants de la Oumma d’être à la solde du pouvoir !

Je jure par Allah, que c'est plutôt toi que l'on devrait qualifier ainsi (par ces paroles injustes) !

Tu as déversé sur moi ton venin, mais j'esquive de-ci de-là;

Ô toi qui dénigre les savants, de toi je me désolidarise, Tu n'es rien pour moi et je n’ai rien avoir avec toi.

Ce vers est tiré de l’ultime poème qu’a récité notre honorable frère, le Sheikh et poète Muhammad Ibn Abdullah Ibn Zarban Al-Ghamidi, en mémoire de notre Sheikh, le Sheikh 'Abdoul 'Aziz ibn Abdullah ibn Baz - qu’Allah lui fasse miséricorde et fasse miséricorde à tous nos Shouyoukhs et qu’Allah fasse goûter le châtiment de l'ignominie à tous ceux qui prendraient la liberté de médire sur eux !

Et qu’Allah fasse goûter le châtiment de l'ignominie à tous ceux qui veulent leur nuire !

Et qu’Allah fasse goûter le châtiment de l'ignominie à tous ceux qui prendraient la liberté de médire sur eux !

Et qu’Allah fasse goûter le châtiment de l'ignominie à tous ceux qui les ont calomniés !

Et qu’Allah leur fasse subir le châtiment implacable qu'ils méritent ! Et auprès d’Allah les comptes seront réglés (les antagonistes seront rassemblés auprès d Allah) !

Rappelle-toi, Ô misérable ! Rappelle-toi, Ô toi la personne qui se cache derrière ton site Internet d’où surgissent tes loups affamés qui lancent leurs paroles enragées sur les savants de la Oumma.

Rappelle-toi donc, Ô toi la personne qui te cache derrière ton site Internet ainsi que ceux qui t’épaulent, ces mêmes agitateurs égareurs et ceux qui font partie des imams égareurs et ignorants qui déforment les paroles des Salafs et des gens de sciences afin d'en fausser le sens (l'interprétation).

Rappelez-vous donc, Ô mes frères ! Ô Musulmans ! Ô jeunes gens ! Ô vous qui êtes d’un âge plus avancé (aux cheveux blancs) ! Ô toi qui ne retiens pas ta langue pour dénigrer les savants de la Oumma !

Rappelez-vous donc la parole d’Allah - gloire et pureté à Lui - : {Nous avons effectivement créé l'homme et Nous savons ce que son âme lui suggère et Nous sommes plus près de lui que sa veine jugulaire | quand les deux recueillants, assis à droite et à gauche, recueillent. | Il ne prononce pas une parole sans avoir auprès de lui un observateur prêt à l'inscrire. } [Sourate Qâf – versets 16, 17,18]

Observes attentivement la parole [d’Allah] qui fait suite au verset précédent et dans laquelle il y a une description du Jour de la Résurrection ; rappelle-toi donc de ces moments-là [en lisant cela] : {Il ne prononce pas une parole sans avoir auprès de lui un observateur prêt à l'inscrire.}.

Et rappelle-toi ensuite, ce qu’Allah - Exalté soit-Il – dit : {Et l'on soufflera dans la Trompe: Voilà le jour de la Menace. | Alors chaque âme viendra accompagnée d'un conducteur et d'un témoin.} ;

Prends garde, Ô serviteur d’Allah ! […]

{L'agonie de la mort fait apparaître la vérité: "Voilà ce dont tu t'écartais". | Et l'on soufflera dans la Trompe: Voilà le jour de la Menace. | Alors chaque âme viendra accompagnée d'un conducteur et d'un témoin | "Tu restais indifférent à cela. Et bien, Nous ôtons ton voile; ta vue est perçante aujourd'hui.| Et son compagnon dira: "Voilà ce qui est avec moi, tout prêt". | "Vous deux, jetez dans l'Enfer tout mécréant endurci et rebelle, | acharné à empêcher le bien, transgresseur, douteur…} [Sourate Qâf – versets 19/25]

[…] Acharné à empêcher le bien, transgresseur, douteur c'est-à-dire transgresseur par sa langue envers les savants de la Oumma, acharné à empêcher le bien, transgresseur, douteur… {Celui qui plaçait à côté d'Allah une autre divinité. Jetez-le donc dans le dur châtiment". } [Sourate Qâf – versets 26]

Prends garde, Ô serviteur d’Allah ! Prends garde !

Allah dit encore : {Son camarade (le Diable) dira: "Seigneur, ce n'est pas moi qui l'ai fait transgresser; mais il était déjà dans un profond égarement". | Alors (Allah) dira : "Ne vous disputez pas devant moi! Alors que Je vous ai déjà fait part de la menace. | Chez Moi, la parole ne change pas; et Je n'opprime nullement les serviteurs". | Le jour où Nous dirons à l'Enfer; "Es-tu rempli?" Il dira: "Y en a-t-il encore?"} [Sourate Qâf – versets 27/30]

Rappelle-toi donc de ces moments-là, Ô serviteur d’Allah ! Rappelle-toi de cela avant de laisser ta langue médire à propos des savants de la Oumma !

Rappelle-toi de ces moments-là !

Crains Allah ! Et préserves ta langue car une seule parole (sans y prendre garde) engendre la mort d’un l'homme rien que par cet organe qui réside entre ses deux lèvres (langue) …

La parole du Prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui) : « Garantis-moi la pureté de ce qui est entre tes deux mâchoires (la langue) et la pureté de ce qui est entre tes deux cuisses (le sexe) et je te garantis le Paradis », [récit rapporté par Al-Boukhari, selon Sahl ibn sâad, qu'Allah soit satisfait de lui].

[Fin de la parole du Sheikh]

Source : www.sahab.net - يا من تطلق لسانك فى علماء الأمة

Défense de Sheikh Muhammad Aman Ibn 'Ali Al-Jami – qu’Allah lui fasse miséricorde.
Par Sheikh Salih Ibn Sa'ad As-Suheemy (Qu'Allah le préserve).
Traduction rapprochée : AbuKhadidja Al Djazairy