Le statut de la femme musulmane dans l’islam

Le statut de la femme musulmane dans l’islam est très noble et élevé et son effet est très grand dans la vie de chaque musulman. En effet la femme musulmane est la première enseignante dans la construction d'une société juste, lorsqu’elle suit la guidée du Livre d'Allah et la Sounna du Messager (paix et bénédictions d'Allah sur lui). Car l’adhésion au Qur`an et à la Sounna éloigne le musulman – homme ou femme – de l’égarement dans n'importe quelle question, à la différence de la compréhension de ces deux derniers, et à l'évidence, la seule voie qui permet de rester sur une bonne définition de l'Islam, c'est celle qui a permis aux premiers musulmans d'être sauvé du Feu de l'Enfer : à savoir la compréhension des pieux prédécesseurs (les sahabas, puis ceux qui les ont suivi sur la même voie).

Imprimer

Le voile intégrale (An-Niqab, As-Sitar...) dans la Sounna !

Écrit par Sheikh Muhammad Ibn Salih Al 'Outhaymine. Publié dans Fatawa An-Nissa

Le voile intégrale (An-Niqab, As-Sitar...) dans la Sounna !

Sheikh Muhammad Ibn Salih al Outhaymine (Qu'Allah lui fasse miséricorde)

Le Khimâr est le foulard avec lequel la femme se couvre la tête comme un masque. Si la femme est tenue de rabattre son voile sur sa poitrine, elle est alors tenue de couvrir son visage soit parce que cela est une implication du voile soit par analogie car il est obligatoire de couvrir le cou et la poitrine alors il devient plus obligatoire de couvrir le visage car c’est le lieu de la beauté et de la tentation. En effet, les hommes cherchent la beauté de l’image ne demandent que sur le visage : s’il est beau, ils ne cherchent pas autre chose de plus important. C’est ainsi que si on dit qu’une telle est belle, on ne comprend de cela que la beauté du visage. Le visage est donc le lieu de la beauté que l’on convoite et sur lequel on s’interroge. Si tel est le cas du visage, comment comprendre que cette loi sage recommande le voile de la poitrine et du cou et autorise le dévoilement du visage ?

Imprimer

La femme qui prie et respecte le jeûne...mais ne revêt pas le hijab !

Écrit par Sheikh 'Abdel 'Aziz ibn Baz. Publié dans Fatawa An-Nissa

La femme qui prie et respecte le jeûne...mais ne revêt pas le hijab !

Sheikh Ibn ‘Abd Al ‘Aziz Ibn Baz (Qu'Allah lui fasse miséricorde)

La question suivante a été posée à Sheikh Ibn ‘Abd Al ‘Aziz Ibn Baz : " ...elle doit se repentir d’avoir délaissé le hijab. La désobéissance n’invalide pas sa prière ni son jeûne ; car ceci est un acte de désobéissance...ne pas porter le hijab ou que la personne s’exprime d’une façon qui peut être non appropriée comme lorsqu’elle fait acte de médisance ou de calomnie, ceci n’invalide en aucun cas sa prière. Ceci montre, en revanche, une déficience dans sa foi."

Imprimer

La femme a pour obligation de se voiler le corps en entier ainsi que le visage même dans un pays non-musulman !

Écrit par Sheikh 'Abdel 'Aziz ibn Baz. Publié dans Fatawa An-Nissa

La femme a pour obligation de se voiler le corps en entier ainsi que le visage même dans un pays non-musulman !

Sheikh Ibn ‘Abd Al ‘Aziz Ibn Baz (Qu'Allah lui fasse miséricorde)

La question suivante a été posée à Sheikh Ibn ‘Abd Al ‘Aziz Ibn Baz : " Quel est le houkm concernant le fait de porter un [simple] Hijab qui ressemble à un simple vêtement pudique, sans embellir le visage ou tout autre ornement lorsqu'on est à l'étranger (en dehors de son pays), car le fait de se couvrir complément le visage provoque les gens qui se mettent à regarder la femme au visage couvert d'un regard plein de suspicion et de méfiance. Ce qui pousse parfois, certains d'entres eux à former des groupes afin de la suivre. Pouvez-vous nous apporter un éclaircissement sur le sujet, Jazakoum Allah kheyran....? "