L'exégèse du Coran - Tafsîr d'Ibn As-Sa’di

  • La bonne nouvelle à ceux qui reviennent à Allah uniquement…

    Allah, qu'Il soit Exalté, dit : « Et à ceux qui s'écartent des Tâghoût pour ne pas les adorer, tandis qu'ils reviennent à Allah, à eux la bonne nouvelle! Annonce la bonne nouvelle à Mes serviteurs

    L'explication du verset : Tâghoût : est un mot désignant l'adoration d'autre qu'Allah. Les croyants méritent cette bonne annonce car ils s'écartent de l'adoration des Tâghoût, ainsi ils la méritent car ils reviennent à Allah sincèrement, c'est comment ils ont quitté l'adoration des idoles pour l'adoration du Souverain l'Omniscient. Ils s'écartent de la mécréance et des péchés à l'unicité et les actes pieux. Ils méritent cette bonne annonce qui n'est évaluée et connue convenablement que par ceux à qui Allah accorde cette grâce.

    Lire la suite...
  • Le convenable et interdire le blâmable...

    Allah, qu'Il soit Exalté, dit: « ceux qui, si Nous leur donnons la puissance sur terre, accomplissent la Salât, acquittent la Zakât, ordonnent le convenable et interdisent le blâmable. Cependant, l'issue finale de toute chose appartient à Allah. »

    L'explication du verset : Allah mentionne dans ce verset le signe de celui qui fait triompher la cause d'Allah, et fait triompher Sa religion. S'il prétend ce signe sans être vraiment attacher à ces qualifications, il est menteur, Allah dit : « Ceux qui, si Nous leur donnons la puissance sur terre » , c'est à dire Nous leur donnons sa possession sans aucun contestant...

    Lire la suite...
Imprimer

Exégèse (tafsîr) de sourate Al Kahf et ses Bénéfices

Écrit par Sheikh 'Abd Ar-Rahman Ibn Nasir As-Sa’di . Publié dans Tafsir Al-Quran

Exégèse (tafsîr) de sourate Al Kahf et ses Bénéfices

Sheikh 'Abd Ar-Rahman Ibn Nasir As-Sa’di (Qu'Allah lui fasse miséricorde)

Abî Ad Darda rapporte que le Prophète (paix et bénédictions d'Allah sur lui) a dit : « Celui qui retient par cœur les dix premiers versets de la sourate "Al Kahf" (La caverne) sera préservé de l'Antéchrist". Selon une autre version: "les dix derniers versets".» (Hadith rapporté par Mouslim).

Au Nom d'Allah le Clément, Le Miséricordieux

Sourate Al Kahf (la caverne) mecquoise et comporte 110 versets :

Abî Ad Darda rapporte que le Prophète – prière et salut sur lui - a dit : « Celui qui retient par cœur les dix premiers versets de la sourate "Al Kahf" (La caverne) sera préservé de l'Antéchrist". Selon une autre version: "les dix derniers versets". » (Hadith rapporté par Mouslim).

Abou Sa’îd Al-Khoudrî, qu’Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le Messager d’Allah – prière et salut sur lui - a dit: " Celui qui lit la sourate "Al Kahf" (La caverne) un vendredi, une lumière l’éclairera jusqu’au vendredi suivant " (Hadith authentique rapporté par Al-Hakim et Al-Bayhaki – Al Albani l’a rendu authentique dans Sahih At-Targhib oua At-Tarhib).


Ecouter La lecture de sourate Al Kahf le vendredi
Sheikh Zayd Al Madkhali

Unable to embed Rapid1Pixelout audio player. Please double check that:  1)You have the latest version of Adobe Flash Player.  2)This web page does not have any fatal Javascript errors.  3)The audio-player.js file of Rapid1Pixelout has been included.

Share selected track on FacebookShare selected track on TwitterShare selected track on Google PlusShare selected track on LinkedInShare selected track on DeliciousShare selected track on MySpace

Télécharger | 00 min : 12


 

Question
A quel moment s'effectue la Sounna de la lecture de sourate Al Kahf le jour du vendredi ?

Réponse :

" Elle s'effectue dans la journée du vendredi, et il est connu que la journée s'étend du lever du soleil (Salat al fajr) au coucher du soleil (Salat al Maghreb).

[Fin de la réponse du Sheikh]

 

Extrait des bénéfices de la sourate n° 18 - Al Kahf (la caverne) :

Ce récit raconte l'histoire d'un groupe de jeune gens qui ont refusé de suivre les pratiques de leur peuple impie et infidèle.

Ils se déclarèrent leur foi en Allah entre eux, mais prirent peur des représailles de leur communauté. Ils dirent : " Notre Seigneur est le Seigneur des cieux et de la terre: jamais nous n'invoquerons de divinité en dehors de Lui, sans quoi, nous transgresserions dans nos paroles. " [s18 v14]

En effet, ils considéraient cela comme une grande abomination !!

Ils étaient sûrs de leur vérité et savaient que leur peuple était perdu : " Voilà que nos concitoyens ont adopté en dehors de Lui des divinités. Que n'apportent-ils sur elles une preuve évidente? Quel pire injuste, donc que celui qui invente un mensonge contre Allah ? " [s18 v15]

Quand ils décidèrent leur affaire, ils surent qu'ils ne pouvaient pas déclarer leur foi a leur peuple et ils demandèrent à ALLAH de leur faciliter l'épreuve : " …ils dirent: "O notre Seigneur, donne-nous de Ta part une miséricorde; et assure nous la droiture dans tout ce qui nous concerne". " [s18 v10]

Ils se réfugièrent alors dans une caverne dont ALLAH a facilité l'accès et qui était tournée vers le nord; le soleil n'y accédait ni au lever ni au coucher.

Ils s'endormirent dans cette caverne sous la protection divine et ne se réveillèrent pas pendant trois cents ans et neuf ans.

Et malgré leur proximité de leur peuple, Il les protégea d'eux et s'occupa de les retourner dans leur sommeil pour protéger leurs corps : "... alors qu'ils dormaient, Nous les retournions vers la droite et vers la gauche" [s18 v18]

Après cette longue période de sommeil, Allah Tout Puissant les réveilla pour : "Et c'est ainsi que Nous les ressuscitâmes, afin qu'ils s'interrogent entre eux " [s18 v19]

A la fin ils comprirent la vérité: " … L'un parmi eux dit: "Combien de temps avez-vous demeuré là ? "

Ils répondirent : "Nous avons demeuré un jour ou une partie d'un jour". D'autres dirent: "Votre Seigneur sait mieux combien (de temps) vous y avez demeuré. Envoyez, donc l'un de vous à la ville avec votre argent que voici, pour qu'il voie quel aliment est le plus pur et qu'il vous en apporte de quoi vous nourrir. Qu'il agisse avec tact; et qu'il ne donne l'éveil à personne sur vous. " [s18 v19]

Cette histoire nous indique que Le Coran contient des histoires extraordinaires, mais elle n'est pas la plus extraordinaire. Il y en a d'autres pour ceux qui comprennent.

Celui qui se réfugie en Allah trouve en Lui miséricorde et guidance. Allah, en les faisant dormir tout ce temps, les a épargnés du mal qui pouvait les toucher.

Mais ce sommeil est aussi un signe de SA Puissance et de la diversité de Son intervention divine. La promesse d'Allah est une vérité et le savoir est un moyen de comprendre la véracité de ses promesses. Il faut d'ailleurs reconnaître au savant sa place dans la société car c'est grâce à lui que nous pouvons comprendre les desseins d'Allah Le Tout puissant.

[...]

Les jeunes de la caverne nous apprennent comment s'éloigner des endroits qui nous poussent à la désobéissance et à l'éloignement de la religion. Il faut aussi savoir cacher sa Foi pour mieux la préserver quand L'homme craint le mal. Cela va jusqu'a la fuite et à l'immigration et à l'abandon de son propre peuple s'il est injuste.

Cela est un des moyens que possède le croyant pour sauver sa foi.

Allah a ressuscité les jeunes de la caverne dans un temps ou les gens croyaient en LUI au point d'élever une mosquée sur le lieu de la caverne : " Mais ceux qui l'emportèrent (dans la discussion) dirent: "Elevons sur eux un sanctuaire " s18 v21

La sanctification des personnes est interdite par notre religion mais dans ce cas, c'est une reconnaissance aux épreuves qu'ils avaient subies avec leur ancien peuple au nom de leur religion. Allah sait comment récompenser Ses créatures pieuses qui souffrent en Son Nom.

Il faut pas trop chercher à pénétrer les Voies d' Allah par la raison quand LUI veut qu'elles restent secrètes.

C'est pour cela qu'Il dit : " Ne discute à leur sujet que d'une façon apparente et ne consulte personne en ce qui les concerne. " s18 v22

La Foi doit suffire en certaine circonstance comme l’est la lumière de la lune dans l’obscurité de la nuit.

 

Source : www.qurancomplex.org

Article tiré du livre : " Les récits des prophètes " paru chez Dar-Ibn-Hazm et Tafsir As-Sa’di - Tafsir Sheikh 'Abd Ar-Rahman Ibn Nasir As-Sa’di (Qu'Allah lui fasse miséricorde)