Terminologique du hadith Moustalah al-hadith

  • La science des termes du hadith : C'est une science qui permet de connaître l'état des transmetteurs de l'information et de l'énoncé de l'information, de manière à l'accepter ou à la refuser.

    Son intérêt : la connaissance de ce qui est accepté et refusé par rapport aux transmetteurs de l'information et de l'énoncé de l'information.

  • Le hadith : ce qui est attribué au Prophète - prière et salut sur lui - comme paroles, actes, acquiescements ou caractéristiques.

  • Al-Khabar : si son sens est le hadith, on le définit alors par la définition précédente du hadith. Et il a été dit aussi, l'information (al-khabar) est ce qui est attribué au Prophète - prière et salut sur lui - et autres. Donc, l'information (al-khabar) est plus générale et globale que le hadith.

  • Al-Athar : c'est ce qui est attribué aux Compagnons ou aux successeurs, et il se peut que l'on veuille dire par là, ce qui est attribué au Prophète - prière et salut sur lui - spécifiquement, donc on dira : et dans la trace (al-athar) selon le Prophète (prière et salut sur lui).

  • Le hadith Qoudussi : ce que rapporte le Prophète (prière et salut sur lui) de son Seigneur, et le hadith Qoudussi est appelé également hadith Seigneurial (Rabbani) ou hadith Divin (ilahi).

  • Le hadith Moutawâtir : c’est un hadith rapporté par un grand nombre de personne, dont l’habitude veut qu’il soit impossible qu’ils s’essayent au mensonge. C’est donc le hadith ou l’information traditionnelle rapportés, à chaque maillon de la chaîne des transmetteurs, par un grand nombre de transmetteurs, auxquels la raison, habituellement, interdit de penser qu’ils se soient entendus pour s’écarter de l’information.

  • Le hadith Ahaâd : c’est le hadith qui n’est pas Moutawâtir. Un hadith rapporté par une seule personne entre dans la catégorie du Ahaâd

Imprimer

Un peuple qui ne connaît Allah que pendant le ramadan ?

Écrit par Sheikh 'Abdel 'Aziz ibn Baz. Publié dans Science du Hadith

Un peuple qui ne connaît Allah que pendant le ramadan ?

Sheikh Ibn ‘Abd Al ‘Aziz Ibn Baz (Qu'Allah lui fasse miséricorde)

Cette parole vise ceux qui délaissent leurs obligations après le mois, à l’exemple de ceux qui accomplissent la prière pendant le ramadan et la délaisse en dehors de ce mois…alors il est tout à fait juste de dire d’eux qu’ils sont un " mauvais peuple " car ils sont renié leur Foi par cet acte. Délaisser la prière est un acte de mécréance...


Ecouter Un peuple qui ne connaît Allah que pendant le ramadan ?
Sheikh Ibn ‘Abd Al ‘Aziz Ibn Baz

Unable to embed Rapid1Pixelout audio player. Please double check that:  1)You have the latest version of Adobe Flash Player.  2)This web page does not have any fatal Javascript errors.  3)The audio-player.js file of Rapid1Pixelout has been included.

Share selected track on FacebookShare selected track on TwitterShare selected track on Google PlusShare selected track on LinkedInShare selected track on DeliciousShare selected track on MySpace

Télécharger |  00 min : 59


Question :

Est-ce que cette parole : « Jamais ne réussira un peuple qui ne connaît Allah que pendant le ramadan ! » est un récit prophétique [hadith] ?."

Réponse :

Ceci fait parti [en réalité] des paroles rapportées de nos prédécesseurs [Athar]. En effet, certains d’entres eux furent questionné au sujet des gens qui adorent [Allah] et qui montrent plus de dévotion pendant le mois de ramadan puis aussitôt le mois passé, ils délaissent tout. Ils en dirent alors « Quel mauvais peuple, ils ne connaissent Allah que pendant le ramadan ! »

En effet, [cette parole] est juste envers eux s’ils délaissent par la suite leurs obligations, mais si au contraire, ils manquent un peu de dévotion alors non, cela ne l’est pas. Cette parole vise ceux qui délaissent leurs obligations après le mois, à l’exemple de ceux qui accomplissent la prière pendant le ramadan et la délaisse en dehors de ce mois…alors il est tout à fait juste de dire d’eux qu’ils sont un " mauvais peuple " car ils sont renié leur Foi par cet acte. Délaisser la prière est un acte de mécréance !

Par contre, s’ils manquent un peu de ferveur et délaissent certaines adorations [additionnelles] qu’il est préférable d’effectuer durant ce mois, alors ceci ne relève pas d’une grande importance. Car il est bien connu que pendant le ramadan, les gens multiplient les actes de dévotion en accomplissant diverses adorations [additionnelles]…faire des dons [Sadaqat] et autres bonnes actions similaires…

Si quelqu’un laisse paraître de la paresse pendant le ramadan quand à l’accomplissement de certaines adorations [additionnelles], alors il n’est pas concerné par cette parole : " mauvais peuple ".

[Fin de la réponse du Sheikh]

Source : www.binbaz.org.sa - عبارة لا يفلح قوم لا يعرفون الله إلا في رمضان

Fatwa n° 19317 - Nour 'al Ad-Darb - de Sheikh Ibn ‘Abd Al ‘Aziz Ibn Baz (Qu'Allah lui fasse miséricorde).
Traduction rapprochée : AbuKhadidja Al Djazairy