Fath Al-Bari et d'autres livres

  • Les signes de la prophétie de Muhammad (paix et bénédiction d'Allah sur lui)

    Abu Sufyân Ibn Harb (qu'Allah soit satisfait de lui) narre son histoire avec Héraclius. Ce dernier dit: « De quoi vous ordonne (le prophète Muhammad) ? " il, Abu Sufyân, lui répondit : " il nous ordonne d'adorer Allah Seul sans aucun associé, et il nous interdit d'adorer les idoles. Il nous ordonne d'accomplir la Salât et jouir de la véracité et la chasteté."

    Lire la suite...
  • Importance du Conseiller Pieux

    D'après 'Abû Sa`îd et 'Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait des deux), l'Envoyé d'Allah (prière et salut sur lui) a dit: « Tout prophète et tout successeur sont entourés de deux types de conseillers: le premier incitant au bien, et le second au mal. Seuls seront préservés (de l'égarement) ceux qu'Allah aura préservés ». [Rapporté par Al-Boukhari 7198].

    Lire la suite...
  • Les signes de l'Heure

    D'après 'Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui), « Pendant que le Prophète (que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui) se trouvait dans une assemblée, en train de s'entretenir avec les fidèles, un Bédouin, survint lui demander : « Quand l'Heure Suprême arrivera -t- elle? ».
    L'Envoyé d'Allah (que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui) poursuivit sa conversation sans répondre.

    Certains des présents dirent : « Il a entendu ce qu'avait dit le Bédouin, mais il a méprisé sa question ».

    Lire la suite...
  • L'Honnêteté

    Abu Hurayra, qu'Allah soit satisfait de lui, a dit : Le prophète, que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui, a dit : « rends les dépôts à leurs ayants-droit et ne trahis pas celui qui te trahit » [Rapporté par Abu Daoud - 3535 et At-Tirmidhi - 1246] . « rends les dépôts à leurs ayants-droit » C'est un ordre, et Allah, qu'Il soit Exalté, dit: « Certes, Allah vous commande de rendre les dépôts à leurs ayants-droit, » [Sourate An-Nisâ - 58]

    Lire la suite...
  • L'importance d'ordonner le convenable et interdire le blâmable

    Huzyfa Ibn Al-Yaman, qu'Allah soit satisfait d'eux, rapporte que le prophète (que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui) a dit : « Par Celui qui détient mon âme, si vous n'ordonnez pas le convenable et n'interdisez pas le blâmable, Allah vous enverra un châtiment de Sa part et vous invoquerez et Allah n'exaucera pas vos invocations. » (At-Tirmidhi 2169)

    Lire la suite...
  • Gravité de la responsabilité

    D'après 'Abû Dharr (qu'Allah soit satisfait de lui), « Je demandai un jour à l'Envoyé d'Allah (que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui) : "Pourquoi ne me confies-tu pas une charge?". Le Prophète (que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui) me tapota l'épaule et dit: "ô'Abû Dharr, tu es trop faible pour ce dépôt sacré qui sera, au Jour de la Résurrection, une humiliation et un regret, à moins que celui qui le prend en soit digne et s'acquitte de ses obligations ».

    Lire la suite...
  • L'une des bienséances glorifiées de l'Islam

    D'après 'Abû Sa`îd Al - Khudrî (qu'Allah soit satisfait de lui), l'Envoyé d'Allah (que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui) a dit: « Le Jour de la Résurrection, celui qui se trouvera dans la pire situation, est l'homme qui aura dévoilé les actes et les propos de sa femme lors des rapports charnels ». (Transmis par Mouslim 1437)

    Lire la suite...
  • Des défauts qu'on doit éviter

    D'après `Abd - Allâh ibn `Amr ibn Al-`As (qu'Allah soit satisfait des deux), l'Envoyé d'Allah (paix et bénédiction d'Allah sur lui) a dit: « Quatre défauts, une fois présents chez un individu, en font un parfait hypocrite et qui constituent, chacun à part, un trait d'hypocrisie, à moins de s'en débarrasser. (Les voici donc): la trahison des confidences, le mensonge, le non - respect des promesses, l'iniquité en cas d'inimitié ». Transmis par Al-Boukhârî (34) et Mouslim (58)

    Lire la suite...
  • Invocation du Prophète (paix et bénédiction d'Allah sur lui)

    L'Envoyé d'Allah (paix et bénédiction d'Allah sur lui) L'invoquait par ces mots: « Seigneur! A Toi appartient la louange, Tu es la lumière des cieux et de la terre. A Toi appartient la louange, Tu es celui Qui subsiste par Lui-même. A Toi appartient la louange, Tu es le Seigneur du ciel et de tous ceux qui sont dans lui, et de la terre et de tous ceux qui sont sur elle. Tu es Vrai, Ta promesse est vraie, Ta parole est vraie, Ta rencontre est vraie, le Paradis est vrai, l'Enfer est vrai, l'Heure est vraie. Je me soumets à Toi et je crois en Toi. Je me confie entièrement à Toi. Je me repens auprès de Toi. C'est en Ton nom que je m'en prends à Tes ennemis. Je Te prends comme Juge. Seigneur! Pardonne tout ce que j'ai fait d'avance et tous ce que je ferai, en cachette ou en apparence. Tu es mon Seigneur, il n'y a d'autre dieu que Toi. » Al-Boukhari dans Al-Fath (13/371) Hadith no. 7385, Mouslim (1 / 32) Hadith no. 769.

    Lire la suite...
  • Toute œuvre pie est une aumône

    D'après 'Abû Mûsa (qu'Allah soit satisfait de lui), le Prophète (que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui) a dit: "Tout musulman est tenu de faire l'aumône". - "Mais, objecta-t-on, et s'il ne trouve pas (d'argent) pour la faire?". - "Qu'il travaille de ses mains, répondit le Prophète, pour gagner sa vie et faire l'aumône". - "Mais s'il ne le peut pas?". - "Qu'il prête une main secourable à un besogneux victime d'une affliction". - "Et s'il ne le peut pas non plus?". - "Alors qu'il préconise le bien". - "Qu'en est-il s'il ne le fait pas?". - "Qu'il s'abstienne de faire le mal, ce qui lui sera compté pour aumône".

    Lire la suite...
  • L'Honnêteté

    Anas Ibn Malik, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le prophète, que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui, a dit : « Dans chaque communauté il y a un homme de confiance, ô la communauté ! notre homme de confiance est Abu `Ubayda Ibn Al-Jarrâh ».

    Lire la suite...
Imprimer

Le hadith "S’il se présente à vous celui qui vous a plu..."

Écrit par Sheikh Muhammad Nasser Ad-Dine Al Albani . Publié dans Explication [Charh] du hadith

Le hadith "S’il se présente à vous celui qui vous a plu..."

Sheikh Muhammad Nasser Ad-Dine Al Albani (Qu'Allah lui fasse miséricorde)

Ce sujet apparaît aujourd'hui comme une grande évidence, lorsque l’on observe les gens qui veulent marier leurs filles, force est de constater qu’ils n’accordent pas d’importance à la moralité religieuse, ni même à la vertu, mais accordent plutôt de l’importance à l'aspect matériel de la vie (l’argent) ou à la classe sociale ou encore à la renommé de la personne sinon à bien d’autres choses qui sont relatives à la vie d’ici bas...


Ecouter S’il se présente à vous celui qui vous a plu par sa moralité (religieuse) et sa vertu, alors mariez-le !
Sheikh Muhammad Nasser Ad-Dine Al Albani

Unable to embed Rapid1Pixelout audio player. Please double check that:  1)You have the latest version of Adobe Flash Player.  2)This web page does not have any fatal Javascript errors.  3)The audio-player.js file of Rapid1Pixelout has been included.

Share selected track on FacebookShare selected track on TwitterShare selected track on Google PlusShare selected track on LinkedInShare selected track on DeliciousShare selected track on MySpace

Télécharger |  02 min : 47


Question :

Une personne demande : « quel est la signification de cet honorable et auguste récit prophétique : " S’il se présente à vous celui qui vous a plu par sa moralité (religieuse) et sa vertu, mariez-le. Si vous ne le faites, il y aura du trouble sur la terre et un horrible ravage. " » [Hadith assez bon, At-Tirmidhi et autres]

Réponse :

Sheikh Al Albani dit : « la personne demande quel est le sens du récit prophétique ? »...

Réponse : « Oui. »

Sheikh Al Albani : « c'est-à-dire que ce récit prophétique [hadith] concorde avec l’autre récit qui est en rapport avec la femme : " On épouse une femme pour quatre raisons : pour son argent, pour sa classe sociale, pour sa beauté et pour sa religion ; choisis plutôt celle qui est pieuse. Périsse ta fortune si tu n’agis pas ainsi. " [Al Boukhari et Mouslim].

En effet, ce récit prophétique, tout en ordonnant à l’homme de choisir celle qui est pieuse, ordonne également au père de la jeune fille à travers l’autre récit qui vise à informer le principal concerné, que s’il se présenterait à lui un prétendant pour sa fille, le cas échéant à celui qui en est responsable [Wali], qu’il porte son choix sur l’homme qui montre une bonne moralité religieuse et qui manifeste une bonne vertu : « S’il vient à vous » ou plutôt : « S’il se présente à vous celui qui vous a plu par sa moralité (religieuse) et sa vertu… », voulant ainsi se marier d’avec l’une des femmes dont tu as la responsabilité, alors tu as le devoir de répondre à cette recommandation exhortation sinon ta dénégation sera la source de l’apparition du trouble.

Ce sujet apparaît aujourd'hui comme une grande évidence, lorsque l’on observe les gens qui veulent marier leurs filles, force est de constater qu’ils n’accordent pas d’importance à la moralité religieuse, ni même à la vertu, mais accordent plutôt de l’importance à l'aspect matériel de la vie (l’argent) ou à la classe sociale ou encore à la renommé de la personne sinon à bien d’autres choses qui sont relatives à la vie d’ici bas.

En effet, à chaque fois que j’entends parler de demande en mariage, cela me laisse toujours pantois de voir que personne ne questionne au sujet de la religion (la moralité religieuse de la personne) ! Si Il leur arrive de s’interroger sur une chose, c’est vraisemblablement en rapport qu’avec le bon comportement [Al-Khoulouq] et quand bien même ils questionneraient dans ce sens là, ils ne le feront que dans certaines limites seulement…tel que le fait de demander :

- « il ne boit pas d’alcool ?...il ne fornique pas ? »,

Ceci représente-t-il un bon comportement [Al-Khoulouq] dans toute son intégralité ?! Soubhâna Allah, on voit bien que les pères des jeunes filles qui se préparent au mariage, font preuve d’une insouciance très profonde, notamment lorsqu’ils n’accordent pas d’importance à ce qui se rapporte à la religion, principale chose (à prendre en considération) qui leur fait défaut :

- « fait-il la prière ? Accomplit-il le jeûne ? »…Ou encore « va-t-il au cinéma ? Il ne fréquente pas le cinéma ? »

Tout ceci ne semble pas, à leurs yeux, avoir de relation ni avec la religion ni avec le bon comportement ! Et si Il leur arrive donc, de s’interroger sur tout ce qui se rapporte au bon comportement [Al-Khoulouq], comme nous l’avons déjà mentionné, ce n’est que dans des limites très très restreintes.

Donc, voila le véritable sens de ce récit prophétique : " S’il se présente à vous celui qui vous a plu par sa moralité (religieuse) et sa vertu...", alors vous avez pour obligation de le marier (d’accepter sa demande en mariage), ne pas faites pas attention aux choses relatives à la vie d’ici bas sur lesquelles nous avons attiré votre attention à leur sujet : "…mariez-le. Si vous ne le faites, il y aura du trouble sur la terre et un horrible ravage." » [Hadith assez bon, At-Tirmidhi et autres] En effet…

[Fin de la réponse du Sheikh].

 

Source : www.alalbany.net - ما معنى حديث ( إذا جاءكم من ترضون دينه وخلقه فزوجوه ) ؟

Extrait de l’enregistrement de la casette n°13 – Silsilat an Houda oua An-Nour – concernant le bon comportement à suivre - Sheikh Muhammad Nasser Ad-Dine Al Albani (Qu'Allah lui fasse miséricorde)
Traduction rapprochée : AbuKhadidja Al Djazairy